Dimanche 26 septembre 2010 7 26 /09 /Sep /2010 12:20

http://blog.acfpoker.fr/wp-content/uploads/2010/09/IMG_2649.jpgCommençons par la fin: le trophée à remporter pour le tournoi prestige de l'ACF auquel j'étais convié, était un Mirage 2000. Et oui on est à l'Aviation Club de France, ce cercle de jeux prestigieux situé sur la non moins prestigieuse avenue des Champs Élysées...

 

Pour ceux qui ne le savent pas, j'ai fait il y a longtemps mon service militaire en Suisse dans l'aviation. Non pas comme pilote bien sûr, mais comme mécanicien... sur Mirage 2000!

 

Je suis pas du genre nostalgique, et l'armée et moi cela fait clairement deux, mais j'aime bien cet avion tout de même, et il aurait eu fière allure sur ma cheminée (bon j'ai pas de cheminée, mais j'aurais bien trouvé un coin où le mettre pour pouvoir frimer un peu...).

 

Bref, le trophée est allé à un autre blogueur: Simon Legouge aka SIMEFP qui a gagné devant une autre blogueuse LadyCats qui avait reçu in-extremis son invitation (voir son blog). Bravo à eux!

 

Pour mon tournoi, d'entrée, je dois constater à mon grand étonnement (et on ne m'avait même pas prévenu):

 

1. Qu'il n'y avait pas de bouton "Quick Fold" et donc que l'on ne joue qu'une quarantaine de mains par heure (au lieu de mes 400 habituelles).

 

2. Que mes adversaires à ma table ne change pas après chaque main, ce qui me rend particulièrement lisible...

 

3. Qu'en plus on ne change même pas de position à chaque coup entre nous: j'ai eu droit à ma gauche à un joueur aggro, qui est resté toujours à ma gauche. WTF!

 

...

 

Voilà ce que donne 6 mois de Rush Poker intensif: difficile de se réadapter au poker standard (même en online c'est difficile), alors ne parlons même pas du live...

 

J'avais décidé d'une stratégie simple: vu que c'était un freeroll avec un niveau de jeu sans doute très inégal, je vais jouer mes bonnes mains avec de grosses relances et de gros cbet, pour value et protection, que je touche ou pas au flop.

 

Cela a fonctionné les deux premiers niveaux, car j'ai eu suffisamment de bonnes cartes (AA, QQ, JJ, AK deux fois).

 

Mais j'ai tout reperdu ce que j'avais accumulé avec une paire de 10, sur un flop 9 high et deux coeurs, que j'ai attaqué très fortement, mais qui a été relancé à tapis... J'ai hésité, cela faisait 40 minutes que le tournoi avait démarré, je ne voyais pas ce que je pouvais battre (sauf un semi-bluff à tirage couleur), j'avais montré ma force pré-flop, mon adversaire savait ce qu'il faisait me semblait-il. Je me suis couché...

 

Peut-être en souvenir à mon EPT de San Remo, où j'étais sorti avec justement une paire de 10 en main. C'est décidé: je ne jouerai plus jamais en live les dix!

 

La structure me rattrape peu à peu. Rincevent arrive à ma table, avec plus de jetons que moi... La honte!

 

Plus que 7-8 BB dans mon tapis: je vais devoir bouger. Je reçois A5 à la SB. Tout le monde se couche, pour la première fois depuis une éternité (au moins). Pas de solution: j'envoie mon tapis sur la BB, qui possède un gros stack, avec l'espoir qu'il paie avec une main moyenne, pour tenter un 60/40.

 

Caramba, encore raté! Il avait AQ, je suis out. Rigged!

 

Pas grave car le tournoi n'était qu'un prétexte à passer une bonne soirée. Mes collègues blogeurs ayant déjà fait le boulot, je vous renvoie à leurs billets. Car mieux que les VIP présents, j'ai pu discuter très (trop) rapidement avec la belle équipe, déjà très soudée me semble-t-il, que sont:

 

Kof, Rincevent, Stefal, Celtic, D8. Tous sympas ces bloggers, comme pressentis en lisant leurs blogs régulièrement. Puis de Mr Chris-Xewod lui-même. Zut! J'ai oublié mon appareil photo, gros bad beat. Moi qui rêvais de publier la première photo volée de Xewod... Bien, je vais le décrire: il est... plus jeune, plus mince que je l'imaginais!

 

Souvenirs de vieux combattants avec Stefal, quand on avait "last-longué" sur les qualifs des World Bloggers Championship de 2009 (parfois avec des tournois commençant à 4h00 du mat...).

 

Et les people? Je vous laisse découvrir les photos ici.

 

 

Quelques anecdotes:

 

 

- Devant l'entrée de l'ACF à 19h30 précise, je suis accueilli par les caméras et photographes devant l'entrée. C'est pour moi? On me (re)connait? Ah ben non, il y a Boujenah juste derrière moi...

 

- Premier blogueur rencontré: Celtic. Étonné: tu m'as reconnu? Et oui ces illustres scribes on a l'impression de les avoir toujours connus... Il n'y a que Rincevent et Xewod que je n'aurais pas reconnu sans présentation, tant il est difficile de trouver des photos d'eux sur le net...

 

- Si la plupart des invités inconnus comme moi sont habillés avec une "tenue correcte exigée", certains people s'en contre-foutent à l'image de Bruno Solo ou Domenech par exemple... C'est le privilège d'être people!

 

- Un VIP que je n'ai pas encore identifié est à ma table (avec des dreadlocks), et qui avoue n'avoir jamais joué au poker. Il me dit d'ailleurs: "le seul jeu de cartes que je connais c'est les... dames!". Je crois à un bon mot, mais le type est sérieux. Je lui réponds: "c'est pas la bataille plutôt?"... Et il réplique, toujours sérieusement: "Ah oui, la bataille, c'est ça... Les dames c'est un autre jeu de cartes, non?..."

Un autre joueur en face de moi: "ça va être intéressant cette table..."

Mais notre FishVIP, tout à coup conscient que ce n'est pas un jeu de hasard à 100%, jettera l'éponge avant même le début du tournoi, remplacé (et soulagé) à la dernière seconde par un vrai joueur de poker habitué des lieux. Un shark qui remplace un fish: EV- assurément!

 

- Estelle (très mignonne il faut le dire!) qui passe devant moi, mais qui courre derrière Domenech, visiblement sortis du tournoi quasi en même temps: "je le suis toujours". Message subliminal?

 

- Je dis à Kof: "J'ai deux as dans mon prénom et nom (PAScal XxxxAS (je cache mon nom pour le fisc)). Kof réplique: moi c'est deux rois! Je lui rappelle le bad beat qu'il m'avait fait subir dans le challenge Marrakech (couleur max floppée vs full qui rentre river, à tapis à la turn). Tant pis: à long terme les as finissent toujours par rapporter plus que les rois...

 

 

 

 

Je profite du reste de la soirée pour observer quelques tables, quelques coups. Pour visiter aussi le reste de l'ACF en me disant que si j'étais parisien, il y aurait un risque ÉNORME que je devienne un habitué des lieux...

 

A une heure trente du mat, le tournoi principal est loin d'être terminé. Mon TGV repart demain matin à 6h50. La mort dans l'âme, la raison l'emporte: je quitte ces lieux magiques.

 

Un grand merci à l'ACF (qui nous a généreusement donné la carte de membre) et à celui qui a mailé mon nom aux organisateurs (il se reconnaîtra).

 

Le plus dur allait venir: revenir sur terre, à son boulot dès le lendemain d'une soirée VIP, pour me faire par exemple engueuler par une cliente car j'avais oublié de mettre un sonnette sur son vélo...

 

Ouch!

Par LeSage88
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Blogroll

PokerReplay

Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés