Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR8WtGO0mOdF7odAEk1p4djkB-KSVPOSknm4PE2JaONrWwGk5UpCe dimanche à 16h00, je commencerai l'event #40 des WCOOP ($215 et son million garanti), grâce à mon ticket chatté gagné de haute lutte dans les steps.

C'est à la fois l'avantage et le désavantage de la formule des steps: on est obligé de jouer la totalité du buy-in. D'un coup d'un seul!

 

Ce n'est pas plus mal, c'est mon "Stairway to Heaven", mon escalier vers le paradis (c'est fou comme le français sonne moins bien parfois...), ou plus simplement et basiquement une opportunité de booster ma bankroll...!

 

J'ai décidé de faire plus régulièrement des sats pour ce genre de tournois, et de les jouer, sans les saucissonner en multiples petits tournois (hors step, il est possible de se désinscrire et récupérer des T$)! Après tout, je ne suis qu'un pauvre amateur de poker, ne pouvant pas grinder par milliers les tournois, et condamné pour longtemps à un niveau de buy-in trop faible pour imaginer que même un "one time", un "une fois" (et oui ça sonne moins bien hein?), puisse changer quelque chose à mon train (-train?) de vie.

 

Alors, pour l'adrénaline, pour le rêve et pour l'envie de la très grosse perf (pour braguer quelques semaines sur ce blog), autant céder à la tentation de se frotter aux gros buy-in de temps en temps.

 

Seule règle que je me fixe: pas de buy-in direct, il faut que je passe par des satellites. Cela tombe bien, j'ai toujours eu pas mal de réussite sur les steps et les sats du week-end.

Donc objectif prioritaire dorénavant: gagner des tickets à bon compte, et jouer si possible chaque semaine un gros tournoi.

 

On va me dire: ce n'est pas comme ça que l'on gère une bankroll! Bientôt broke Lesage! Et puis? La gestion d'une bankroll n'est pas non plus une fin en soi! À quoi ça sert de grappiller quelques dollars, en moyenne et par tournois disputés, qui n'apportent qu'un trop peu de beurre dans mes épinards...?

 

C'est en regardant mes statistiques de Top Shark, sur mes 500 derniers tournois de PokerStars et FullTilt, que j'ai réalisé dans toute sa splendeur le gain moyen ridicule de mes résultats:

 

stats-coca-lesage.jpg

On peut noter:

 

- La grande différence des profits moyens entre PS et FT (aaahhh le rush, soupir...).

- Pour exactement le même taux d'ITM!

- Le gain plus que ridicule sur PS.

 

Alors pourquoi jouer au poker online? Pour grinder des petits tournois et gagner des clopinettes??

 

Je joue au poker, et je l'ai déjà écrit à de nombreuses reprises, essentiellement pour:

 

- L'adrénaline de la compétition.

- Le plaisir de progresser dans un domaine, si futile soit-il...

- Rêver à THE grosse perf...

 

Or pour parvenir à ces trois buts, il est nécessaire de participer à de grandes compétitions, online ou live. Mes très bons souvenirs sont tous liés à des événements (avec comme summum mon EPT qui commence à sentir la naphtaline...). De gros buy-in, et/ou de grosses tables finales.

 

Grinder les petits tournois sur PS notamment, est une guerre perdue d'avance, sauf volume monstrueux ou variance très favorable. Sur FT ma moyenne meilleure que sur PS provient essentiellement de DEUX tournois, deux "one Time". Cela fait réfléchir...

 

Tout à l'heure donc, premier gros tournoi depuis bien longtemps, beaucoup trop longtemps. Pas d'illusion: je ne sais que trop bien à quel point la chance de faire un deep run sur un tel tournoi est aléatoire. Mais au moins j'aurai, pour un moment que je n'espère pas trop court, le rêve et du plaisir.

 

Et sait-on jamais: un petit 10% du million de price-pool garanti (et qui sera selon toute probabilité dépassé) me permettra de me dispenser de devoir faire des satellites pour quelques années!

 

Que les Dieux du poker et du Rock 'n' Roll (mais j'accepte aussi les autres Dieux à partir du moment où ils auraient un pouvoir, même léger, sur ma destinée) soient avec moi!

 

 

--------

 

Dans la suite de ma série Pok & Rock, et mes morceaux de légende, "Stairway to heaven" est "juste énorme" diraient les jeunes! Du non moins légendaire groupe des années 70 Led Zeppelin. Un monument, certes entendu mille fois, mais que je ne pouvais pas zapper, dans une très bonne vidéo live. On écoute, on frissonne...

 

Enjoy!

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KKof 03/10/2011 23:30



Je suis d'accord avec toi à 1000% !



Juloker 25/09/2011 16:48


Je vous rejoins tous un peu , excellent article


lesage 18/09/2011 12:23



@Anneaux et Celtic: les grands esprits se rencontrent...



lesage 18/09/2011 12:22



@Eiffel: oui grinder des sats et des steps, cela a toujours été clairement EV+, à condition de bien choisir les sats, et de jouer les bonnes tables en step. Fondamentalement c'est juste un état
d'esprit nouveau: accepter de se broker, pour tenter d'aller plus haut... (c'est pas une chanson??).



celtictouch 18/09/2011 12:19



Je partage clairement ton sentiment. Mais tu le dis beaucoup mieux que moi :)))


Gros GL pour la montée de l'escalier :)


 



anneaux 18/09/2011 10:27



Très très proche de ma propre vision aussi, te souhaite évidemment beaucoup de plaisir à jouer ce tournoi ;)



eiffel 18/09/2011 10:13



tu as 100% raison : rêves-le et fais-le !


 


n'oublies pas qu'il faut quand même grinder un peu pour gagner le BI des satellites...