Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQowVON78lGYB5qu2UJGVs8kztLBYrfx64Z41exCj0CgBoKiL8&t=1&usg=__6n2eRvKNzb-tSm18J3SVGBD28dQ=Au moment où certains fameux bloggers ferment boutique (Celtic), il est nécessaire de s'interroger sur l'utilité de tenir son propre blog. L'échange, le partage, "ne pas se sentir seul" devant son PC, sont des éléments évidents, et souvent suffisants, pour se motiver à pondre un billet de plus...

 

J'y vois aussi un autre intérêt, et non des moindre: progresser!

 

Car ceux qui osent se lancer dans des conseils, études, plus ou moins techniques, plus ou moins stratégiques, doivent effectuer alors un travail de synthèse, de vérifications, de réflexions et ainsi apprennent mieux et plus en profondeur. Et oui.

 

Être professeur et transmettre un savoir, de manière claire et concise, implique au moins d'avoir compris un peu ce que l'on va transmettre.

 

Comment? Vous avez eu des profs à l'école qui n'étaient ni clairs, ni précis? Embrouillés et embrouillant? Moi aussi... Et c'est triste. Mais là n'est pas le sujet, même si il y aurait matière à écrire de nombreux chapitres!

 

Non, je parle ici égoïstement de vos progrès, des miens. Puisque c'est bien ce qui nous intéresse: comment faire monter cette %&*"& de bankroll!

 

Chaque fois que j'ai tenté modestement, plus ou moins maladroitement, parfois même avec des erreurs grossières, à vous transmettre ce que je pensais avoir compris, j'ai dû, en écrivant ces billets stratégico-techniques, revoir certains détails, vérifier d'autres sources, calculer, réfléchir, bref comprendre à fond le sujet pour pouvoir être un tant soit peu compréhensible.

 

Tous ceux qui ont eu, au moins une fois dans leur vie, la possibilité de donner des cours (même si c'était pour expliquer des notions scolaires de base à un ado totalement démotivé en mode "fuck the profs"), et bien ils ont pu vérifier un fait étonnant, mais évident: on apprend soi-même plus "en profondeur" la notion que l'on transmet, au moment même de "l'enseignement".

 

Que l'ado en question n'aie absolument rien capté/enregistré n'est en fait pas/plus votre problème (toujours se faire payer le cours avant de commencer!): vous, vous avez progressé!

 

Parfois, ça fonctionne miraculeusement dans les deux sens: l'apprenant apprend, et le professeur comprend encore mieux ce qu'il enseigne. Gagnant-gagnant. L'enseignant gagne donc à tous les coups. Avec un minimum de bonne volonté, il va faire des progrès chaque fois qu'il enseigne, dans son métier de professeur bien sûr, mais aussi dans la matière qu'il enseigne (je ne parle pas des "pseudos- enseignants" qui se permettent de donner passivement au vidéo-projecteur le même cours depuis 10 ans... Et oui, c'est du vécu!).

 

Dans les forums et blogs de poker, certains osent. Par des commentaires ou des billets, ils vont expliquer leurs analyses, et essayer de transmettre ce qu'ils ont compris.

 

Parfois bien sûr, c'est "à côté de la plaque". Le risque d'être incendié existe. Pas sur son propre blog en principe, les lecteurs sont respectueux. Par contre essayez de poster sur le Club Poker une analyse avec une petite erreur! Vous allez être fusillés sur la place publique, au minimum!!

 

Et alors? Le ridicule ne tue pas. Enfin nettement moins que plein d'autres trucs qu'on peut faire tous les jours (au hasard: sexe non protégé, malbouffe, stress). Donc être ridicule sur un forum de poker n'est pas un drame en soi. Si vous avez la trouille de l'être, restez anonyme (certains l'ont bien compris...).

 

Chaque fois que j'ai pondu un article technique, même loin d'être bon ou pertinent, j'en ai récolté les fruits. Le premier billet qui m'a vraiment fait faire une bond dans la compréhension du poker est aujourd'hui dépassé, certes. C'était "le raise pour info, c'est mal" (ancien blog). En reformulant ce que je venais de comprendre du thread de Sir Cuts sur le Club Poker, j'avais pu réellement digérer des notions fondamentales du poker que je n'avais jusque-là pas encore saisies vraiment.

 

En lisant le thread de Cuts, j'avais déjà senti un déclic. Mais en essayant de transmettre cette "révélation" à mes lecteurs de l'époque, j'avais dû comprendre profondément les concepts en questions. L'article était réussi (en le relisant maintenant il me semble toujours claire et juste, bien que sur des concepts totalement intégrés par la majeur partie des joueurs de poker en 2010, le niveau général n'étant plus du tout le même...), mais j'avais mis beaucoup de temps à l'écrire. Un brouillon remanié totalement 10 fois, 20 fois; relu et corrigé 50 fois, jusqu'à ce qu'il soit présentable. Alors qu'en le lisant cela paraît d'une simplicité enfantine...

 

Je vous assure qu'après cet accouchement je n'ai plus jamais fait de raise pour info (quoique en rush poker, je vous expliquerai un nouveau truc qui ressemble un chouïa à du min-raise pour info, j'y reviendrai...).

 

L'autre jour, à un ami qui débute le poker, je lui fait une petite démo en cash game Rush Poker. Je lui explique toutes les mains, pourquoi je relance, pourquoi je folde, pourquoi je limpe. En 50 mains à peine et 10 minutes chrono, je double ma cave, en prenant de multiples petits pots, mais en n'allant jamais au showdown! En me couchant même avec une paire d'as en main sur une turn menaçante...

 

Ce que je n'arrive pratiquement jamais à faire tout seul chez moi...

 

En toute honnêteté, je jouais nettement plus agressivement que d'habitude, sans le dire à mon élève du jour! Il n'a rien dû y comprendre peut-être, et même a certainement dû perdre quelques caves s'il a débuté suite à ce coaching en mode "je folde les as, et je relance 67 en bluff"! Mais en me mettant dans la peau d'un prof, j'ai osé deux trois trucs en "cash & rush" que je n'avais pas encore complètement intégré dans mon jeu... Maintenant c'est fait!

 

Autre exemple personnel, pris pas du tout au hasard: le rush poker de tournoi. C'est en pondant très rapidement quelques billets dès mes débuts dans ce nouveau format que j'ai pu mieux comprendre les adaptations qui étaient nécessaires pour s'en sortir. Honnêtement c'est un billet d'Eiffel qui m'avait titillé (je ne le trouve plus), sur ses propres premiers essais de tournois en Rush, qu'il pensait être une grosse loterie sans possibilité d'avoir un edge. Petit défi personnel, sans lui dire, de pouvoir prouver le contraire: cela a boosté ma bankroll nettement plus rapidement que je l'imaginais... Merci Eiffel (et heureux de ton retour indispensable dans la blogosphère!).

 

Donc, un conseil: jetez-vous à l'eau! Analysez, expliquez, transmettez. Avec sans doutes quelques erreurs (qui n'en fait aucune?). Au mieux cela sera intéressant, au pire personne ne vous lira/comprendra. Et tant pis!

 

Mais enseignez! Même à votre voisin de palier, à votre facteur, à votre femme, à Rincevent, à votre chien, à l'ombre de votre chien (à remettre dans le bon ordre)...

 

Vous progresserez illico-presto!


 

Prochain article technique: le min-raise en Rush Poker est-il un raise pour info? Vivement l'article, que je me comprenne un peu mieux...

Commenter cet article

Kof 25/10/2010 23:05



Voilà un post qui devrait susciter des vocations ;o)


Quand je serai grand et que je saurai jouer (si ça arrive un jour) moi aussi je claquerai ma science !



LeSage88 25/10/2010 15:21



@Rincevent: j'espère vraiment que tu ne crois pas un instant ce qu'écrit D8... Tu maîtrise non seulement le shove pour info, mais également le fold pour info.


Mais il est vrai que ton move qui a fait ta réputation est le shove  pour info contre les nuts. Il serait intéressant d'avoir ton approche mathématique de ce move, je suis sûr que tu
apprendrais plein de trucs.



LeSage88 25/10/2010 15:04



@nantais: oui je l'avais lu ton billet, c'est même ce post qui m'a doné l'idée  d'un billet en reprenant le style d'un illustre blogger! Mais j'avais oublié où je l'avais lu...


Ton article est très clair, c'est exactement ce qu'il faut faire: synthèse, clarté. Même si ces notions sont relativement bien connues par les joueurs de cash game, cela peut grandement aider
tous ceux qui ont de la peine avec tous ces termes techniques...



Rincevent 25/10/2010 09:23



Tout à fait raison, en essayant d'expliquer on arrive parfois à comprendre le sujet.


Ceci dit, D8 à raison, pas la peine que je perde mon temps. A la limite le shove pour info que je maitrise...



eiffel 25/10/2010 09:04



sauf pour toi D8, toi, tu le tiens pour nous faire marrer !



D8 25/10/2010 00:32



oui mais tout cela a ses limites. Si Rincevent tente de nous expliquer le value bet, c'est pas sur qu'on comprenne. Ce qui est sur c'est que lui même ne comprendra pas plus en nous expliquant!


En tous les cas tu as bien résumé le pourquoi du comment on tient un blog : pour progresser en essayant parfois d'analyser ses fautes.



eiffel 24/10/2010 22:05



j'ai jugé trop rapidement le rush poker en pensant que l'on ne pouvait profiler ses adversaires, ce qui est faux puisque tu l'as magnifiquement démontré !


alors que ce jeu t'autorise et finalement t'invite à jouer énormément de mains, tu en as pris le contre-pied, en jouant moins de mains mais en prenant le temps de regarder la fin des coups pour
obtenir une meilleure lecture des jeux adverses...


Bravo Lesage !


+1 pour le coté professeur qui permet d'apprendre, je me souviens lorsque je suivais, entre autres, mes cours de théories des graphes en maitrise d'info qu'il suffisait que je réexplique à mes
camarades de classe (jétais plutot à l'aise avec cette matière) pour comprendre l'ensemble, tout me paraissait alors parfaitement clair !!



Nantais 24/10/2010 20:59



l'article en question ;


http://www.nantaispokerblog.com/article-le-allinev-pour-les-nuls-58896980.html



Nantais 24/10/2010 20:57



Moi c'est fait, je me suis lancé dans une explication technique ( le allinEV pour les nuls) et effectivement, la soucis de ne pas dire de betises m'a fait aller plus loin que je le pensais.


Tu ne m'a pas donné ton avis d'ailleurs


 


Comme Stephal, je suis impatient de voir l'article en question sur le min-raise.



stefal 24/10/2010 20:31



Même si je ne pratique pas le rush, je suis impatient.