Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par lesage

Quelques chiffres:

 

Hier soir dimanche j'ai gagné 20,763636363636 (etc..) buy-in sur un tournoi de rush poker FullTiltien.

Il y avait 133 inscrits.

327 mains m'ont été distribuées.

Le tournoi n'a duré que 1h53 (vive le rush poker !)

J'ai fini 2ème (pas de brag c'est pô mon style (hum...)).

Je suis parti all-in pré-flop 3 fois avant le HU final. (Equité: 80.5% / 40.3% / 56.9%).

Je suis parti all-in deux fois au flop (équité à 98.4% et 83.4%).

Je suis parti all-in une fois à la river (équité à 100%).

Très peu d'all-in donc (surtout sur un semi-turbo).

 

Toutes les mains que j'ai reçues et colorées par gains en BB:

 

tableau-HM.jpg

 

Les mains que j'ai ouvertes en misant en premier (Raise Unopened):

 

table-HM-raise.jpg

 

C'est pénible les chiffres bruts, hein !

 

Mais qu'est-ce que c'est utile parfois...

 

Quand j'ai ouvert le tableau ci-dessus (celui des mains jouées en "raise unopened), j'ai pensé à une mauvaise manipulation ou à un bug du programme: sur 50 mains (certaines évidemment jouées plusieurs fois) seules 4 sont perdantes !

 

Je n'utilise que très rarement ce tableau de Hold'em Manager, que je trouvais certes très joli à regarder, mais sans penser à utiliser les nombreux filtres proposés.

 

Grosse erreur sans aucun doute: cela peut m'aider à comprendre ce qui marche ou qui cloche dans mon jeu de manière très précise, très rigoureuse.

 

Ce qui m'a frappé dans ces statistiques-là: on voit tout de suite que d'ouvrir le pot est incroyablement efficace, sur ce type de tournoi. Pour en avoir la certitude, et ne pas être trompé par un simple good run, j'ai checké d'autres tournois: ce n'est certes pas toujours aussi spectaculaire que le tableau ci-dessus (car ici, il y a aussi un grand nombre de mains jouées en table finale, et en HU contres des joueurs très passifs).

 

Mais dans le pire des cas, 75% de mains ouvertes pré-flop en misant en premier sont gagnantes. Même en jouant loose. Avec parfois des pics à... 100% en jouant très tight !

 

Le fait d'être arrivé à partir si peu all-in, alors même que c'est un tournoi semi-turbo, est très instructif: il est possible d'aller au bout de ce genre de tournoi sans prendre trop de risques (il a fallu tout de même chatter un 40/60...).

 

Conclusions ?

 

Malgré la progression générale du niveau des joueurs, l'agressivité pré-flop reste l'arme absolue dans les tournois de poker. Même (surtout ?) dans les tournois de Rush Poker.

 

Rien de nouveau sous le soleil ?

 

Repartir sur les bases, encore, toujours.

 

Une fois de plus.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

stefal 30/08/2013 22:23


Marrant car mon fils vient de se remettre au golf !

lesage 30/08/2013 21:51


@stefal: marrant je sors d'une séance de practice de golf, et on a eu une grande discussion avec mon fils sur le fait de revenir sans cesse aux fondamentaux (il n'était pas convaincu...). On
appelle çà aussi l'expérience...

Stefal 30/08/2013 10:49


Lorsque le jeu se dérègle, les fondamentaux, toujours les fondamentaux, comme au golf.

blacksuccube 26/08/2013 17:16


ah ben, y a des mains que j'aurai jamais pensé joué open :), vais essayer

lesage 26/08/2013 13:59


@samsonov: on le sait tous qu'il vaut mieux être le premier à ouvrir le pot, mais je pensais tout de même pas que c'était à ce point...

lesage 26/08/2013 13:56


@D8: marrant j'ai pensé la même chose en découvrant le tableau... :-)

samsonov75 26/08/2013 13:53


Merci de nous avoir fait partager tes reflexions sur l'agressivité pré flop .


Même si cela à l'air évident c'est toujours plus facile à dire qu'a faire .


Là avec en plus stats à l'appui...

D8 26/08/2013 13:43


En plus J6of t'aurais pu t'en passer!