Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par lesage

pilule.jpgUne fois n'est pas coutume: je suis vénère. Et il faut pas énerver les Sages, c'est bien connu!

 

Jusqu'à me lever l'autre nuit vers 3 heures du matin, pour demander à ma femme si elle comprenait mon raisonnement. Pour lui parler de statistiques, de probabilités et de calculs de risques. Je ne vous dis pas sa tête et son regard qui signifiait clairement "faire des maths en plein milieu de la nuit: ça y est il est devenu fou...".

 

J'ai toujours eu beaucoup de peine à accepter les erreurs manifestes de raisonnement, les croyances qui reposent sur des malentendus au mieux, sur des manipulations au pire. D'où par exemple mes croisades perdues d'avance contre certaines médecines plus ou moins parallèles, plus ou moins magiques, plus ou moins "placébotiques"...

 

Même si ça marche parfois (grâce à l'ami placébo), cela m'agace.

 

Ces derniers temps, c'est plutôt sur la manipulation vicieuse et dangereuse de statistiques de la part de personnes aux plus hautes responsabilités, et qui devraient donc être informées, cultivées et surtout prudentes, que mon agacement et mes insomnies se sont portés...

 

De quoi s'agit-il? De la polémique sur la pilule contraceptive! Bien que cela ne me concerne pas directement, j'ai tout de même des gamins en âge de procréer, et je préférerais que leurs copines ne commencent pas à être affolées par les déclarations tapageuses des politiques et de la presse, qui n'y comprennent rien, comme d'habitude...

 

Amis joueurs de poker, vous connaissez bien le calculs des outs, ces cartes qui permettent de gagner ou perdre un coup.

 

Ainsi le fameux 1-outer, cette rarissime carte assassine à la river, amène 2% de risque de bad beat (une carte sur 50), mais donc 98% de chance de gagner. Et dans le cas d'un 2-outer, c'est respectivement 4% (deux cartes sur 50) de risque et donc 96% de chance de survie.

 

Désolé de vous rappeler des calculs aussi basiques. Mais on ne sait jamais: des jeunes filles paniquées (pas de jeux de mot inside vaseux!) pourraient passer par là.

 

Quand on se prend dans les dents la seule carte ennemie du paquet à la river, cela fait mal certes, mais on est tout de même content en général de se retrouver dans ce genre de situations: on gagnera dans 98% des cas!


On comprend vite au poker qu'entre un ou deux outs, les risques de sortie sont certes multipliés par deux (de 2 à 4% de risque). Mais on comprend vite aussi que les chance de survies ne sont évidemment pas divisées par deux, mais passent seulement de 98% à 96%. Soit une baisse de 2% seulement.  

 

Car multiplier par deux un risque très faible, cela reste au total toujours très faible. Simple à comprendre, hein? Même ma femme à 3 heures du matin comprenait parfaitement, c'est dire!

 

 

Dans le cas de la polémique sur la pilule contraceptive, on annonce, on alarme, on hurle sur tous les sites d'information que les risques de thromboses veineuses sont de 2 à 4 fois plus importants  avec les pilules de 3ème et 4ème génération (par rapport à celles de 1ère et 2ème génération).

 

(Note: les chiffres varient d'une source à l'autre, mais les % donnés sont toujours très faibles)

 

De nombreux sites de la presse française proposent même de calculer en fonction de la pilule prescrite, de quel facteur exact (sans prendre en compte les marges d'erreur!) le risque est multiplié. Par exemple par 3.57 ou 4.47. Du coup cela semble parfaitement rigoureux, scientifique, incontestable.

 

Cette manière de présenter les probabilités est pourtant complètement vicieuse, trompeuse, criminelle même...

 

 

Comme pour un joueur de poker, il suffit de raisonner à la fois sur les risques, mais aussi et surtout sur les chances de ne pas voir de soucis:

 

- Avec une pilule de 1ère et 2ème génération on parle de 1 à 2 cas sur 10'000, et donc de 99.99% à 99.98% de chances de ne pas avoir le moindre problème.

- Avec une pilule de 2ème et 3ème génération on parle de 2 à 4 cas sur 10'000, et donc 99.98% à 99.96% de chances de ne pas avoir le moindre problème.

 

La différence est minime et notons d'ailleurs que la marge d'erreur se recoupe à 99.98%, ce qui indique bien que rien n'est sûr et certain...

 

Deux manières de présenter les choses pour les responsables de la communication:

 

1. Attention, danger, vous risquez deux à quatre fois plus d'avoir une thrombose veineuse avec les 3 et 4ème génération! Arrêtez vite de prendre un risque aussi énorme, et dé-remboursons rapidement ce moyen de contraception trop populaire!


2. Les probabilités de n'avoir aucun problème s'abaissent très légèrement (en moyenne de 0.02%, avec une marge d'erreur qui ne permet pas d'en être certain). Pas de panique donc, le plus important étant d'avoir un moyen de contraception efficace, n'arrêtez surtout pas sans consulter votre médecin, il n'y a aucune urgence à vouloir en changer.

 

La presses et les politiques se sont précités vers la première option... Pour un fallacieux principe que je déteste souvent, le fameux principe de précaution.

 


Combien de jeunes femmes vont-elles paniquer et arrêter de prendre leur pilule contraceptive? Et donc combien de grossesses indésirées (avec des risques de complications d'un tout autre degré de risque!), combien d'avortements, combien d'enfants qui paieront à coup de dépressions voir de suicides des situations familiales catastrophiques?

 

Pourquoi cette manière trompeuse de faire parler les chiffres?

 

Volontairement? De manière à faire paniquer les femmes? Pour que le nombre de grossesses augmentent nettement (avec là un risque de thrombose nettement plus important d'ailleurs...)?

 

Ou involontairement? Par incompétence? Par inculture? Par bêtise? Par mauvaise compréhension profonde des statistiques et des maths?

 

Je penche volontiers vers la deuxième option. Et c'est cela qui m'énerve, m'agace profondément.

 

Dans beaucoup d'autre domaines, se servir de chiffres statistiquement très faibles, puis de donner un coefficient multiplicateur énorme en cas de hausse légère est très courant.

 

On est facilement berné et trompé si on parle de trois fois plus de meurtres dans une ville paisible (en passant pare exemple de deux cas par année à six sur une population d'un million d'habitants)...

 

Ou encore par la hausse d'enlèvements d'enfants (par exemple d'un à deux sur X millions d'habitants). Pensez-donc: deux fois plus en une année: votons pour les néos-nazis d'urgence!

 

Chaque accident est cruel pour les victime, leurs familles. Et il faut tout faire pour que cela arrive le moins possible bien évidemment.

 

Mais il est dangereux de systématiquement utiliser la méconnaissance des probabilités de la population moyenne, en brandissant les fameux "doublement ou triplement des risques", quand c'est sur de très faibles pourcentages statistiques.

 

Et c'est encore plus grave si c'est par inculture et bêtise...

 

Bizarre: cette polémique n'a pas vraiment traversé les frontières. Le gouvernement et la presse française seraient-ils quatre à cinq fois plus incompétents que la moyenne mondiale..?

 

Je pense avoir un échantillon suffisamment grand pour pouvoir l'affirmer!

Commenter cet article

lesage 25/02/2013 15:40


France info du 25.02.2013: La baisse générale des ventes de pilule atteint ainsi 3,5%. Ce qui signifie qu'environ 150.000 femmes ont cessé d'acheter des
pilules en France.


Voilà, on y est...

lesage 18/01/2013 17:26


@node: oui d'accord évidemment, malheureusement la santé est aussi un business. Dommage certainement, et j'aurais plein de choses à dire sur le business de l'homéopathie, assez édifiant (comment
gagner de l'argent avec de l'eau...), bien que là sans aucun danger pour les clients-patients...

Node 18/01/2013 09:46


Salut. Je comprends ton énervement sur les bidouillages mathématique.


Et en effet les français s'énerve vite.


Mais n'est ce pas mieux que ici en Suisse, ou quand une jeune fille demande à avoir une pilule de 2e génération (moins chère et moins dangereuse) elle doit se battre contre les gynécos et les
pharmaciens pour y arriver?


Le pouvoir des boites pharmas et le manque de contre information fait parfois peur ici en Suisse

carlit 17/01/2013 22:12


Ah! mais maintenant, depuis le sang contaminé, réaction disproportionnée immédiate des politiques, conséquence de l'évolution procédurière de la société comme aux USA

lesage 17/01/2013 20:12


@carlit: oui je suis d'accord, ces fameuses pilules de 3 et 4ème génération ne sont sans doute pas très utiles, et en tout cas trop souvent proposées aux jeunes filles.


Mais cela n'enlève rien au fait que la panique du gouvernement et son amateurisme va faire des dégats (IVG en forte augmentation dans une année...?)

lesage 17/01/2013 20:04


@eiffel: merci pour le lien, très intéressant en effet....

lesage 17/01/2013 20:04


@aldanj: tout va bien, elle a le sens de l'humour, ne lit jamais mon blog et est réellement nulle en math!

carlit 17/01/2013 18:23


Déchainement médiatique comparable à celui qui a suivi la prétendue agmentation de scléroses en plaques chez les vaccinés contre l'hépatite B…(le soufflé est retombé mais le mal est fait, gros
pourcentage de vaccinations abandonnées donc inutiles)


Ceci dit l'anomalie est plutôt en amont: très peu de raisons médicales de prescrire D'ABORD une pilule de 3èG dont le seul intérêt prouvé était d'avoir moins d'effets androgéniques (petit
bénéfice concernant l'acné)Par contre 5 fois plus chères donc intérêt financier évident pour les firmes et martelage publicitaire auprès des toubibs, qui hélas ont tendance à frimer en
prescrivant "le plus récent" pour paraitre à la pointe même sans recul suffisant…

eiffel 16/01/2013 16:53


voila qui alimente ton moulin


http://www.slate.fr/story/67187/pilule-3e-generation-ministere-sante-pompier-pyromane


@aldanjah : comprendre quelque chose à 3h du mat n'est simple pour personne...

aldanjah 16/01/2013 12:48


"même ma femme à 3 heures du matin comprenait parfaitement, c'est dire!"..


Je pense qu'elle a dû apprécier la dédicace :)

lesage 15/01/2013 19:57


@bigmouse: oui tu as bien compris l'obket de ce billet. On manipule les chiffres pour manipuler le peuple. Et 90% ne vérifient pas, gobent et acceptent.


Le problème c'est que parfois je ne suis même pas certain que les politiques en sont conscients, comme s'ils ne comprenaient pas eux-mêmes les statistiques....

lesage 15/01/2013 19:54


@eiffel: et oui bien d'accord avec toi...

bigmouse 15/01/2013 17:21


hou les stats vaste sujet ca!


Entièrement d'accord avec vous sur la pilule!


il y a eu la même chose sur les morts sur la route (Eiffel aborde le sujet) au début de l'ère sarkozy: on avait eu le droit a une campagne
monstrueuse sur l'insécurité routière car sur une année on avait eu un nombre de mort ayant augmenté (en 2001 je crois) que c'était un vrai scandale etc. etc. alors que ds le fait on était a
-25% de moins que 10 ans auparavant tt en ayant bien sur bcp plus de conducteur et de véhicule sur les routes....


il ya eu le même chose l'année dernière en comparant les chiffres du début d'année suite à la volonté d'assouplir le permis a points. On a
comparé une période "janvier février 2012" très mauvaise niveau temps à une période janvier février2011 tres douce. Souvenez vous de ces grands cris horrifiés sur l'explosion des morts!
Moralité sur l'année 2012 on a eu moins de morts qu'en 2011.....


Idem pour le tabac: tt cancer des poumons est attribué au tabac (je mentionne tt de suite que le tabac tue et que ce n'est pas
bon). La pollution, la génétique, l'amiante et autre facteurs ca n'existe pas. Du coup histoire de faire bien peur on gonfle artificiellement les chiffres^^


Le pire la dedans c'est que 90% des français gobe l'histoire! En fait c'est un peu comme au poker! On vit a fishland^^


 

eiffel 15/01/2013 10:15


100% d'accord avec toi !!! chaque mort est terrible mais n'importe qui peut comprendre qu'il faut s'attaquer aux plus grosses causes de mortalité, car le plus petit pourcentage gagné sur ces
causes sauvent beaucoup plus de personnes qu'un gros pourcentage sur un petit échantillon.


Helas, dans ce domaine aussi, le politique préfère annoncer une baisse de 10% de tués sur la route (soit 480 "sauvés") alors que 1% de baisse sur le tabac (600 "sauvés) fait moins sérieux

lesage 14/01/2013 22:48


@eiffel: oui l'image choisie est pas terrible c'est vrai. C'est un autre sujet. Pour le tabac, c'est clair que c'est un énorme problème. On veut interdire la pilule de 3 ème et 4ème génération,
quelques morts en France et c'est toujours trop, mais que fait-on vraiment contre la cigarette qui tue des centaines de milliers de personnes?


Heu j'ai l'impression d'être un vieux con en écrivant de telles évidences...


Et il est vrai que les taxes rapportent beaucoup...

eiffel 14/01/2013 21:55


le tabac est la 4ème cause de mortalité en France:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_mortalit%C3%A9


avec ou sans pilule, le tabac est une drogue mortelle! 


je n'aime pas l'image illustrative qui fait de gros amalgames


 


et puisque tu aimes les mauvaises stats, certaines disent que les homos sont 200 fois plus touchés par le Sida que les hétéros... encore un avantage au mariage hétéro ?

stefal 14/01/2013 20:04


Sans évoquer le problème de génération des pilules, je peux te dire pour l'avoir vécu dans l'unité de soins intensifs dans laquelle j'ai travaillé pendant plus de 20 ans que le cocktail
tabac-pilule est très destructeur.
A bon entendeuse

lesage 14/01/2013 20:00


Oui je te comprends bien @Stefal. Mais je pense vraiment, en ayant écouté des ITW de jeunes filles, que certaines vont effectivement ne plus oser commencer une contraception avec les infos qu'on
leur donne actuellement.


Et je pense vraiment que les conséquences seront bien pires que les quelques cas dramatiques certes, mais hyper rares (et ce n'est même pas certain).


Juste après avoit publié ce billet je suis tombé sur un article de France Info relayant Figaro.fr, et parlant de
nouveaux chiffres accablant...


Chiffres qui pourraient mettre en lumière la sous-évaluation des autorités. Mais pourtant en lisant bien ils parlent de 47 cas sur 800'000...


Soit 0.6 cas sur 10'000 (au lieu des 2 à 4 cités jusque-là).


Comme tu le vois, même avec des chiffres MOINS inquiétant, par un tour de passe-passe, ces nouveaux chiffres sont montrls comme PLUS inquiétant...


J'attends toujours qu'ils publient mon commentaire en passant...


Autre chiffre que je viens de trouver: le nombre de personnes décédées seraient plus important avec la pilule de 2ème génération que sur les 3ème et 4éme...


Tu vois bien: rien n'est prouvé, les chiffres sont trop faibles, par contre la psychose est bien là chez les journalistes et les politiques...


Et le principe de précaution basé sur des suppositions est souvent un très mauvais principe, à mon avis!

stefal 14/01/2013 19:46


Pour une fois pas complètement d'accord avec toi.
OK pour ta démo, rien à dire.
Mais le problème est qu'en matière de santé, de faibles pourcentages ont des conséquences ébormes. Là où au poker, on peut se permettre de négliger 2% et un doublement en cas de 2 outs, il n'en
est pas du tout de même en ce qui concerne les statistiques de santé cela représente des milliers, des dizaines de milliers de cas.
Pas certains que les conséquences dans le grand public soient aussi dramatiques (grossesses non désirées) lorsque l'on voit l'échec des campagnes pour sensibiliser le public.
Mes deux cents.