Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

logo-sng-90.JPGJe vous avais promis un petit bilan intermédiaire après 50 SnG 90 joueurs turbos à $3.25. Comme j'en suis à 57, depuis hier soir, voici quelques chiffres:

Nb: 57
Total buy-in: $185.25
Total gains: $344.07
Bénéfice: $158.82
ROI: 85.73%
ITM: 18 places payées soit 31.58%

Tables finales: 14 soit 24.56%

1ère  place: 1
2ème place: 2
3ème place: 0
4ème place: 1
5ème place: 1
6ème place: 1
7ème place: 4
8ème place: 1
9ème place: 3


Voilà pour les chiffres bruts. Petite analyse intermédiaire:

Pour mon premier "réel" essai de grindage de mêmes petits tournois à la "Jfcez" (qui joue en quantité monstrueuse les $4.4 180j.), c'est plutôt positif il me semble (même si le volume est sans commune avec Jf !). Profitable en tout cas, et très régulièrement...

Pour la première fois, je joue sur un format ayant très peu de variance pour moi, tout en ayant un peu de plaisir à jouer (vous connaissez mon manque de motivation avec le cash game et les STT).

Plus en détail, il faut se garder de faire un bilan définitif, car le nombre de tournoi est encore minuscule (inférieur à ce que fait en une seule session jfcez...). Et donc la chance/malchance a encore beaucoup d'influence sur ces premiers chiffres. Mais certaines tendances sont là.

Mon nombre d'ITM est énorme, le nombre de tables finales étant très important également (mais être dans les 9 derniers ou 12 derniers n'est pas très significatif). A noter par exemple que sur les 8 derniers tournois disputés, j'ai été présent en TF 6 fois... Attention donc aux fausses illusions, ce taux va baisser obligatoirement, je ne me fais pas d'illusion...

A contrario, je pense que 3 places sur le podium seulement sur 14 tables finales est trop faible. Sans oublier qu'une seule victoire sur 14 c'est pas terrible, terrible...

Cela s'explique pour deux raisons:

1. Je suis souvent shortstack au début de la TF.
2. Ces TF ressemblent un peu à des loteries, car les blinds ne permettent pas grand chose d'autre que du "push or fold" à ce moment-là. Et j'ai eu au moins à 4 ou 5 reprises de vrais bad beats en tout début de table finale. On devra juger à plus long terme donc, pour voir s'il faut augmenter mon taux d'agressivité en demi-finale, juste avant l'ITM. C'est probable...

Pour le reste, je reste prudent car il me semble avoir eu pas mal de réussite sur ces SnG, en dehors des tables finales. Hier soir sur 5 tournois joués, j'ai été chip leader sur 3 d'entre eux une bonne partie du temps. Et c'est un chouïa plus facile avec des rencontre de ce type:

7777.JPG
J'ai honte... Mais les tapis n'ont volé qu'après la river, et il faut noter mon adversaire a sous-joué tout au long du coup !! (Bon il risquait pas grand chose... en principe ! )

Cela dit, l'expérience mérite de continuer, ma bankroll apprécie. Grinder un seul type de tournoi permet vraiment de mieux sentir les moments importants. Et de croiser plus souvent les mêmes joueurs, sur qui je commence à avoir des stats fiables, ou des notes. Chez moi les fishs sont en jaune (très bien que PS se soit mis à ce système de repère, comme sur FT).

Et quand je vois plein de jaune sur ma table... miam-miam...

Bien sûr l'élément le plus important est que le niveau de ces SnG est vraiment faible. Ma stratégie générale n'est pas bien compliquée, elle se résume en quelques points:

- Premiers niveaux de blinds en mode "je folde tout ou presque". La survie permet de se retrouver après 35 minutes avec la moitié du field seulement...
- Toujours en début de tournoi, je joue à fond les très bonnes mains (relance à 4 BB les grosses paires ou AK par exemple), pour éviter de me retrouver à plus de deux au flop. Si malgré cette grosse relance on se retrouve à 3 ou plus, je ne fais jamais de Cbet sans rien avoir touché de très consistant (je folde très facilement la top paire avec deuxième kicker par exemple).
- J'essaie de mettre mon tapis en jeu dès que je pense être certainement devant, et ne sous-joue jamais une main forte mais battable (avec TPTK par exemple, mon tapis va voler dès le flop en principe).
- Si mon tapis n'a pas décollé, je tente un move beaucoup plus risqué dès le niveau 75-150 de blindes (avec donc un tapis inférieur aux 1'500 jetons du début). Le tournoi a commencé alors depuis 45 minutes, et le nombre de survivants est à environ 35 seulement.... (repère 45/35 facile à mémoriser !).  En redoublant à cet instant, absolument tout est encore possible.
- Si mon tapis est imposant, j'essaie de profiter de la bulle ITM pour agresser ma table. Mais c'est parfois trop risqué s'il y a quelques gros tapis agressifs également à votre table. L'adaptation aux autres joueurs présents est la clé.
- Les tables finales sont des loteries. C'est vraiment une énigme pour moi actuellement...


Pour le volume de tournois jouables:

Les SnG se remplissent moins vite que les $4.40 180j par exemple. En soirée, 3 départs/heure sont tout de même possibles. En journée c'est 1 à deux seulement... Impossible donc de faire 100 tournois par jour même pour les multitableurs fous... Par contre 3 à 4 tournois simultanés en soirée sont possibles. Je me suis encore limité à 2/3, sur des volumes assez faible par soir (4 à 5). Cela n'a évidemment rien à voir avec les "vrais " grinders de SnG. Mais pour moi cela reste avant tout une détente après une journée de boulot !

C'est tout pour ce premier bilan intermédiaire. Le prochain sera fait pour la première centaine.

Ah oui. Encore un p'tit truc:

Ne débarquez pas tous sur ces SnG, hein ! Je parle aux sharks bien sûr...

Les petits fishs sympas sont par contre les bienvenus.

Cela me mettra un peu plus de couleur jaune sur mes tables...


Edit: un jour après la publication de ce billet, je viens de connaitre une très mauvaise série sur ce format... Cela confirme que seul le long terme (500+ ??) peut amener des certitudes...

Edit 2: mais une victoire à l'instant même ! 

Commenter cet article

Rincevent 22/12/2009 19:32


Ma question était trop orientée, je la reformule.
Pour un SnG classique, il faut 1h-1h30 pour la gagne. Dans cette formule, quelle est la durée moyenne pour une victoire?


LeSage88 23/12/2009 18:09


Mes deux 1ère places ont duré respectivement 1h53 et 1h55. Il est vrai que les tables finales vont très très vite (blinds imposants). Mais j'ai vu que dans certains cas, cela pouvait aller jusqu'à
2h20, grand maximum.


Rincevent 22/12/2009 17:06


Bon début.
Mais quel est le gain horaire du coup?


LeSage88 22/12/2009 17:24


Ben le gain horaire dépend du nombre de tables ouvertes en même temps...
Rappel: on ne peut pas vivre du poker à ces petites limites-là !!
Si je devais jouer au poker en me fixant des gains par heure je ferais uniquement du cash game.

It's just for fun !!