Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

Pok

 

http://www.24heures.ch/files/imagecache/468x312/story/91626475.JPGTrès peu de poker online ces temps-ci, et en mode détente sans aucun challenge ni but précis. Surtout pour décompresser de mon boulot très stressant actuellement, et tout en zieutant, comme vous le savez maintenant, le mondial de foot, en suivant donc les exploits de la Suisse et de son génial coach Hitzfeld et la descente aux enfers des Français et du navrant Domenech...

Sans avoir de challenge, il est certain que je joue nettement moins bien. Je prends trop de risque quand cela n'est pas nécessaire, ou alors je ne joue que le top 5% des mains, et évidemment sauf gros rush de chatte, ce n'est la plupart du temps pas suffisant pour monter de gros tapis.

 

Je ne sais pas si vous l'avez remarqué vous aussi, mais pour ma part quand je démarre un challenge, sur un type de tournois précis par exemple, je passe par les mêmes phases à chaque fois:

 

1. Je prends mes marques avec quelques places payées, mais globalement ni gains ni pertes.

2. J'ai un gros rush de très bons résultats pendant 2-3 semaines (en jouant quasi tous les jours), c'est l'euphorie, et je crois/pense avoir tout compris sur le format constituant le challenge.

3. J'ai à nouveau une phase assez courte de résultats en dents de scie (et à nouveau un résultat global à 0)

4. Rien ne va plus, les résultats sont clairement négatifs, il est temps de faire une pause du challenge.

 

Cela m'est arrivé presque chaque fois, par exemple sur le $3+R de PS; ou sur le Rush Poker de FT récemment. Comme je ne crois pas du tout aux cycles de chance et de malchance chers à Patriiiick Bruel, je penche plutôt pour un aspect purement psychologique.

 

On est motivé en début de challenge par la nouveauté, la découverte. On joue donc très concentré mais très humble (ce qui est excellent au poker!), car on ne pense pas encore avoir tout compris...

 

Puis après de bons résultats, on croit, inconsciemment pour ma part, être largement meilleur que le field moyen, et on se déconcentre un chouïa. Juste un tout petit chouïa! Mais cela suffit à être nettement moins performant...

 

Car j'en suis de plus en plus convaincu: l'edge que l'on peut avoir par rapport à la moyenne des joueurs au poker est tellement faible, qu'un tout petit relâchement est catastrophique. Certes parfois une grosse perf arrive, et on pense que la machine est relancée; mais en fait c'est souvent l'arbre de la chance qui cache la forêt de notre incompétence: on est redevenu un fish, rien qu'un fish.


 

La différence entre un fish et un shark ne tient qu'à un fil.

A méditer!

 


Pas pok

 

http://lemessin.files.wordpress.com/2009/12/raymond-domenech-coach-france1.jpgJe reviens sur le foot: quelle différence d'attitude entre les Suisses et les Français! D'un côté une équipe unie et qui arrive à se transcender, de l'autre une "non-équipe" sans âme et vraiment triste à voir. Petit rappel: je suis pourtant double national et j'avais suivi avec passion le mondial 98 et le titre pour les bleus.

 

Mais là, difficile de ne pas avoir envie de tirer sur les bleus, voire d'espérer leur élimination...

 

Une seule explication à mon avis: vous changez les coachs, Hitzfeld contre Domenech et les résultats seraient inversés. Alors même que sur le papier, il n'y a pas photo: aucun joueur suisse ne serait sélectionné (sauf le gardien peut-être) dans l'équipe de France.

 

Pourtant je le trouvais amusant Domenech... En prenant chaque fois les journalistes à contre-pied, en déclarant totalement hors-sujet sa demande en mariage, ou encore en déclarant juste avant le mondial que son équipe progressait après une défaite contre... la Chine! Marrant le mec!

 

Mais il n'aurait jamais dû s'accrocher à son poste alors que toute la France souhaitait son départ après le fiasco du dernier Euro.

 

Maintenant il est fini, scié, et même mon équipe très locale du FC Bernex Club refuserait qu'il entraîne gratuitement les jeunes du quartier...

 

 

Ne jamais s'accrocher à un poste ou à une situation. Et toujours accepter d'assumer ses échecs.

A méditer!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

audrelisa 20/06/2010 22:03



moi aussi je t'aime.


Concernant la Suisse, suis bien content qu'elle est gagnée contre l'Espagne. Pourtant les matchs de préparation ce n'était pas çà mais attention au Chili, c'est une belle équipe!


Pour revenir à Domenech, mon avis est que la FFF,les joueurs le staff et le médias sont tous responsables de ce fiasco car quand depuis 2 ans, tous les médias , tous les joueurs france 98 (qui
soi-dit en passant ont oublié l'avant 98 où ils étaient autnt critiqués), tout le public dénigrent un entraoneur celui-ci ne peut être respecté par ses oueurs.



LeSage88 20/06/2010 21:35



Après l'Euro 08, aucun autre pays n'aurait gardé un entraineur qui a enregistré un tel fiasco. Surtout qu'il commençait à agacer les journalistes français... Et une grosse partie de son boulot
(très cool, seulement quelques matchs par année!) c'est la com!


Il est pas con. Il savait qu'il avait ce problème. Et au lieu de demander en mariage sa (très mignonne) copine devant les caméras, il aurait dû démissionner et on lui aurait peu à peu pardonné
l'Euro pour se rappeler la finale du mondial 2000...


Sa carrière aurait pu rebondir. Là c'est mal barré...


Mais les plus gros responsables sont les dirigeants de la FFF, je suis bien d'accord! Et les joueurs, en jouant à l'envers (QI d'huître comme le dit D8?) n'ont pas aidé...


Mais il est vrai que mon avis n'a pas trop de valeur...  M'en fiche les Suisses vont se qualifier dès demain!!!



LeSage88 20/06/2010 21:19



Audrelisa: je t'aime!



Audrelisa 20/06/2010 20:48



Concernant Domenech, venant d'un spécialiste du hockey sur glace, je ne suis pas étonné que tu suives bêtement la horde médiatique. Domenech a bon dos et si tout les médias le flinguent,
c'est justement à cause de ses contre-pieds médiatiques. Ensuite, il s'accrocherait à son poste? je ne connais personne qui dirait vous voulez que je reste mais je suis mauvais, je pars.je
ne dis pas qu'il n'est pas en partie responsable mais il est loin d'être le seul. Quant à Blanc, n'oubliez que ce sera les même joueurs!



LeSage88 20/06/2010 16:13



@D8: c'est vrai que la force de l'équipe de France 98, c'était leur intelligence: certains étaient même brillants, je pense à Deschamps et Blanc par exemple...


Laurent Blanc va certainement faire le plus grand bien à la future équipe...



D8 20/06/2010 12:36



Le problème de l'équipe de France, que n'a pas la Suisse, vient aussi de ça :


Qi (Ribey+Anelka+Gallas)=0


Et quand 3 joueurs titulaires indiscutables sont aussi cons que des valises, tu peux être sur que dés que ça part en vrille on va pas pouvoir compter sur eux pour autre chose que pour faire
empirer les choses. 


Alors bien sur Domenech et Escallettes devraient vite fait s'exiler en papouasie du nord pour se faire oublier un peu...



LeSage88 20/06/2010 11:42



Marrant ce billet en fait, car je l'avais rédigé avant de connaître "l'affaire Anelka" qui révèle les problèmes de com entre le coach et ses joueurs au grand jour... Même si à mon avis, ce genre
de clash est courant dans les vestiaires... quand ça va mal!



Carlit 20/06/2010 11:27



Bien analysé, (c'est souvent le cas dans ton blog), comme quoi au foot ou au poker, un des dangers principaux est d'être psychorigide (un autre est la vulgarité inculte, là aussi sur les chats
online comme dans les vestiaires…)



raulvolfoni 19/06/2010 21:54



Bon pour les cycles, on arrivera jamais à se mettre d'accord (alors que pourtant tu constates toi même ces "phases" de jeu pour ne pas dire cycle).


Par contre, en ce qui concerne Domenech, il y a unanimité !!! Il faut aussi rechercher les responsabilités encore plus haut auprès des incompétents qui l'ont maintenu en poste après le fiasco (et
oui déjà...) de l'euro 2008. J'ai envie de dire merci M Escalette