Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRhwYI-5ysnUOOjXBIsjTC7qKRq6w_rnaPDkNlPJTRYJ_d_BEU&t=1&usg=__CeG2TpbCtyYACOlhMiuPP3U87IY=La blogosphère francophone spécialisée dans le poker est sans cesse en mouvement: certains disparaissent, d'autres débutent. A long terme seuls la passion de l'auteur, l'originalité de ses billets, son point de vue particulier, son humour ou encore l'intérêt technique et stratégique du contenu feront le succès ou non du blog.

 

Deux nouveaux blogs ont retenu mon attention ce mois: " Would Buddha be a nosebleed", et "Challenge100k". Deux très bons blogs, que je vais suivre attentivement.

 

Dans le premier cité l'auteur parle des aspects psychologiques de ce jeu, mais évidemment comme le poker c'est la vie, on peut y trouver des notions pouvant déborder largement du simple cadre de notre jeu préféré. Pour le second, c'est le récit d'un amateur ayant décidé de franchir le pas du professionnalisme, non pas sur un coup de tête, mais de manière réfléchie, avec ses espoirs et ses doutes.

 

Ce qui est particulièrement intéressant, c'est qu'ils se font écho et même sont opposés dans un aspect fondamental: faut-il se fixer des objectifs?

 

Car en fait ces deux blogs sont en contradiction. L'objectif à atteindre dans "Challenge 100K" est la raison d'être et même le titre du blog, alors que "Budhha", dans le billet linké ci-dessus, démontre, ou tout au moins affirme, qu'il peut être justement néfaste de se fixer des buts chiffrés.

 

Notre société basée sur la performance économique à court et moyen terme (et quasi jamais à long terme) nous incite pourtant à nous fixer sans cesse des objectifs, toujours meilleurs, toujours plus ambitieux, toujours plus difficiles à atteindre. C'est même ce qui est enseigné couramment dans toute école de commerce/finance un temps soit peu sérieuse.

 

Qui n'avance pas recule: c'est le credo des patrons (et j'en suis un, bien que tout petit...). Je mettrais ma main à couper que le sympathique blogger du "100K Challenge" avait certainement l'habitude de se formuler des objectifs chiffrés précis dans son ancienne carrière professionnelle...

 

Au poker, il est de bon ton d'annoncer ses buts: monter de limites, décrocher des victoires, s'engager dans des challenges, atteindre des objectifs clairement chiffrés... 1k, 10k, 100K en un mois, six mois, une année (biffer ce qui ne convient pas).

 

Nous autres blogueurs, sommes souvent entrain d'annoncer la lune, quitte à se fracasser sur la terre ferme, si dure... Avouons-le: les challenge sont rarement achevés, les objectifs souvent enterrés.

Par contre, une perf innatendue survient parfois. Où l'on ne s'y attendait pas.

 

Parlons de mon cas (c'est celui que je connais le mieux!).

 

Mes réussites sont la plupart du temps non programmées. Avec en priorité ce fameux package pour l'EPT gagné alors que je n'avais jamais osé envisagé de pouvoir le décrocher (freeroll inter-bloggeurs sur PokerStars pour les jeunes lecteurs, avec une longue route semée d'embûches (qualifs puis finale) pour atteindre l'une des trois places sur des milliers de bloggers).

 

Ou encore un essai étonnant, juste pour voir, sur les SnG $3+R de PS qui m'ont été si rentables sur une période très courte (un mois).

 

Ou dernièrement mes tentatives en MTT Rush Poker qui ont boosté ma BR sur Fulltilt.

 

Dans ces trois réussites, je n'avais rien planifié. C'est venu tout seul. Pire même: c'est quand j'ai commencé à vouloir atteindre des objectifs précis que je me suis enlisé...

 

Pour les packages, comme la formule de PS a été complètement changée, c'est dans les challenges inter-bloggers de Xewod que je me suis investi. Chaque fois un échec retentissant, malgré tous mes efforts pour les jouer sérieusement et concentré.

 

Dans les $3+R, c'est quand j'ai pensé en faire ma vache à lait régulièrement que cela a coincé.

 

Et pour le Rush Poker de tournoi? Certes après deux grosses perfs en une semaine, Dame Variance fait son travail et m'inflige tout ce que l'on peut imaginer de pire au poker... Mais j'ai décidé de ne pas me fixer le moindre objectif!

 

Pourquoi?

 

1. Pour ne pas avoir de pression négative.

2. Pour prendre un maximum de recul par rapport à des résultats à court terme

3. Pour toujours se détacher des résultats et ne se concentrer que sur un seul point: progresser chaque jour un peu, pas à pas.

 

Le poker, on le sait tous malheureusement, a comme composante importante le hasard. Si on se fixe un objectif chiffré sur du court terme, on va droit dans le mur. Car on ne sera que très marginalement pile-poil dans l'objectif. Parfois largement au-dessus (ça arrive!), souvent un peu en-dessous, voire "à la ramasse". Mais quasi jamais dans l'objectif précis...

 

Pour le moyen terme, ce n'est guère mieux. La variance est énorme au poker mes amis...

 

Seul le long terme permettrait de pouvoir éventuellement se fixer des objectifs précis.

 

Oui mais c'est quoi "le long terme"??

 

Une vie entière, chers amis lecteurs... UNE VIE ENTIERE!

 

Pour ma part: plus d'objectifs chiffrés du tout, pas de challenges, rien...

 

Si ce n'est celui de tenter de progresser chaque jour, tant que le poker me donne du plaisir (et si les dollars arrivent je ne cracherai pas dessus, hein...).


 

Lesage est devenu Bouddha! Mais comme Bouddha était un Sage, mon pseudo n'était peut-être "in fine" pas si mal choisi que ça...

Commenter cet article

M4 22/09/2010 01:45



Merci pour cet article et content que mon blog ait attiré ton attention.


Bonne continuation à toi.


 



Challenge100K 21/09/2010 11:23



Merci pour cet article très intéressant, qui m'a permis de découvrir ce blog effectivement très original et dont le contenu est en effet utile et adapté à mon aventure. En ce qui concerne les
objectifs, la coincindence est amusante, j'y suis justement revenu sur un article posté quelques heures après le tien et vais effectivement essayer de m'en détacher un peu plus...

Sinon, gagné pour le pari ;-): Effectivement, j'ai toujours eu (et aimé avoir) des objectifs chiffrés précis dans ma vie professionnelle. C'est tellement plaisant d'être jugé sur un Résultat Net
et une croissance (par exemple) plutôt que sur l'appréciation subjective et poilitique de tout un tas de gens avec lesquels on n'a pas forcément d'affinité (ni d'envie d'en avoir...). Mais la
différence essentielle est qu'ils s'agit d'objectifs annuels inscrits dans un plan plus vaste, sur 3 à 5 ans, et en aucun cas d'un suivi quotidien...



jeeby2 19/09/2010 14:06



Bon billet, je devrais en prendre de la graine, voilà 1mois que ma BR sombre, les dernières semaines, j'ai du mal à faire un ITM digne de ce nom.


J'enchaine désillusion et set up. Hier encore 3x AA, 3x perdu contre 99(2x) et contre 74.


Résultat quand je vois où en était ma BR il y a un mois et maintenant, je déprime.


Je vais lire Buddha et me dire que j'ai "encore ça" au lieu de "j'avais ça".


Jeeby en mode reflexion du dimanche et vieille de reprise au boulot