Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

http://docteurdiscount.com/productimages/miroir-blanche-neige.jpgCe matin, j'ai posé LA question à mon miroir:

"
Miroir, mon beau miroir, dis-moi si je suis un des meilleurs joueurs de SnG $3+R".

Le miroir a éclaté... de rire. Punaise, sept ans de malheur, et en plus je "m'coupe la main en ra-ma-ssant les morceaux" !


Dans ma "carrière" (lol) de joueur de poker online, très courte comme presque tout le monde (mais 3 années online c'est comme 3'000 ans en live, hé !), j'ai connu comme, presque tout le monde, des hauts et des bas.

Et comme, presque tout le monde, j'ai mis sur le dos de la malchance les mauvaises périodes, et sur le talent (I'm a pro..) les bonnes.

Les bonnes périodes sont simples à résumer: quelques perfs online très vite la première année (mais reperdu à la vitesses de la lumière à coups de Sunday Million !!!); une grosse perf lors d'un WCOOP à 530$ (gagné grâce à un step $7.50) et où j'avais joué toute la nuit pour gagner 1'470$ (ce qui était un exploit pour moi); et last but not least, le package chatté à 8'000$ pour l'EPT de San Remo.

Donc des coups, des perfs. Mais sans constance réelle. Avec certes une bankroll à l'équilibre, sans jamais cash in. Mais sans cash out non plus.

Après chaque coup d'éclat, un sentiment d'euphorie, et la sensation d'un déclic dans mon jeu. Suivait chaque fois les remises en question quand la bankroll redescendait peu à peu.

Dernière bonne période: elle est en court. Si vous suivez un peu ce blog vous devez finir par savoir (jusqu'à l'indigestion, lol) que le fait d'avoir décidé de jouer en grande majorité des SnG 180 et 90j a fait le plus grand  bien à ma bankroll.

Mais le danger est là. Croire au déclic, croire au fait que tout à coup les dollars qui s'accumulent dans sa bankroll ne sont pas seulement dûs à la chance et au good run.

Certains me remettent très (trop ?) gentiment à ma place. Sur le Club Poker et sur ce blog.

Ils ont totalement raison. Non, mon taux indécent de ROI sur les $3+R ne peut pas être maintenu à long terme. Mais mettez-vous à ma place... Je redécouvre un SnG sur lequel j'avais dû faire il y a longtemps un ou deux essais sans être convaincu. Je commence immédiatement par une table finale (4ème place). Le lendemain un deuxième essai et une troisième place. Puis une victoire. Puis une autre. Etc...

J'ai pris ça avec plaisir évidemment car gagner 2'000$ en moins de trois semaines en grindant des 180 joueurs, et sans faire un volume gigantesque (rappel: je travaille à plein temps, hein !), je ne pensais pas que c'était possible.

J'avoue avoir été déstabilisé par cette facilité apparente. Et l'avoir décrit en long et en large sur ce blog. Même si c'est assez nombriliste, je le concède. Mais après tout c'est mon blog, et j'ai le droit de parler de moi. Un blog sans le "miroir, miroir dis-moi qui a le plus beau nombril" n'est plus un blog, mais un site.

Donc heureux oui, déstabilisé aussi. Alors quoi, c'est ça le truc des grinders pros? Trouver LE tournoi qui nous donne un vrai edge, et le jouer sans arrêts ? C'est si simple de gagner sa vie au poker online ??

Après il y a les calculs du type "j'ai gagné 2'000$ en 12 jours, et 3 heures par soir seulement, donc si je multitable 8 SnG à raison de 8 heures par jours, je gagnerai donc... au moins 30'000$ par mois !

Oula. Non. Pas du tout.

Cette suite de bons résultats sur ce SnG là est beaucoup trop forte pour être vraie à long terme . On dit qu'il faut 1k de SNG (et encore certains annoncent 10k) pour connaître son winrate réel. Que l'on peut perdre 100 buy-in de suite en cas de "bad run".

Le pire c'est que je le sais ! Mais une fois de plus, mettez-vous à ma place: jamais je n'avais (hormis les coups cités plus haut) gagné aussi facilement et aussi rapidement des dollars au poker online. Il y a de quoi être surpris quand même !

Bon, je ne vais pas tout remettre en cause. Après tout je suis positif cette année sur tous les 90 et 180 joueurs que j'ai tentés, à savoir les $3.25 90j, les $4.4 180j et ces fameux $3.3+R qui ont vraiment fait exploser mon ROI sur ce début 2010.

Je l'explique très simplement: ces SnG 90 et 180 j à très petits buy-in ont un niveau moyen beaucoup plus faible que les fins de MTT à gros champ de joueurs.

Plus clairement, les MTT sont désespérants quand on ne fait que ça.

En comparant ces SNG à par exemple le $3+R de 20h15 sur PokerStars (tournoi que j'ai fait un très grand nombre de fois), je suis arrivé parfois (mais rarement) dans les 180 derniers joueurs. Il faut se rappeler que seules les tables finales peuvent vraiment faire décoller une bankroll. Donc à 180 left, c'est comme si on commençait un SnG à disons 500$. Mais avant d'y être arrivé, il a fallu survivre à 6-7 heures de tournois, avoir eu la chance et le talent de survivre à un champ de 7'000 joueurs... Les vrais fishs se sont raréfiés au fil du tournoi, et donc le niveau n'est franchement pas identique à un SnG 180j petit buy-in !! Et pour gagner 500$, l'équivalent d'une victoire sur un SnG 180j, il faut être aux portes de la TF, ce qui est un exploit !

On peut donc jouer sa vie entière sans arriver à gagner un seul de ces $3+R. Quand on s'y inscrit il faudrait toujours en avoir conscience...

Bref, et en résumé:

- Je suis d'accord: je suis dans une période de variance positive.
- Il n'est pas possible de garder ce rythme de gains et de ROI.
- Je ne suis pas devenu nettement meilleur en si peu de temps.

Mais:

- Il est possible d'être vraiment gagnant sur tous les SnG à petits buy-in, et ce beaucoup plus régulièrement que sur les gros MTT dont le ROI se calcule sur une vie...
- Les turbos sont nettement plus faciles, car avec un gros réservoir à joueurs récréatifs et débutants qui n'ont pas le temps de passer 6 heures ou plus devant leur écran.
- La variance en turbo est moins forte qu'en structure standard (contrairement à ce que je croyais, et ce grâce au niveau moyen du field).
- Les SnG OU satellites avec rebuys sont toujours plus faciles que les freezouts (pour les raisons expliquées dans d'autres articles de ce blog, cherchez un peu vous trouverez...); il faut juste faire attention à ne pas trop rebuyer en cas de tilt...


Comme pour me punir, les derniers SnG $3+R ont presque tous finis sans ITM, avec bad beats et/ou mauvaises rencontres au choix. (Edit: une 4ème place hier soir tout de même, deux ITM et $80 de plus en gain nets...)


C'est tout pour aujourd'hui en mode "lundi j'ai congé nananèrreeuuu..."

Commenter cet article

( black2back69 : pkstar) ( pl82win : ongame) 02/06/2010 09:34



Salut Lesage, je suis un joueur très peu éxpérimenté qui a toujours perdu online , ce du a la folie des grandeurs et a donc au non-bankrol managment.


Aujourd'hui mon but est donc d'etre un player regular en MTT (car ma gestion en CG derive trop faciolement si vous voyez ce que je veux dire !)


donc , apres trois ans de online gaming (le week end , je suis etudiant et je travail a atemps partiel ) jai fait les comptes et je suis down quellqes centaines deuros .


jai decidé de profiter d'offres de rake back a 30 % sur deux room independante ac 20 sdollars dinvestiment sur chacune des room et je me suis mis enfin sur pkrstar .


je suis tres frustré des late run en mtt sur pokerstar car sur des field de 10000 personne c'est tres dur a la fin . ..


jai un bankroll de 42 à ce jour et je prends note de ton aisaince a TF en 3,3 +R


j irai vers cette direction lorsque jorai 400 dlrs bkrl donc a trs vite sur les tables .


je usis ton evolution avec grande attention et je suis la pour progresser donc keep up the good work and gl at the tables


 


  


 



D8 30/03/2010 17:41



je commence aussi une serie qui ressemble à la tienne.


Bon, je n'ai joué que 70 sit and go mais les resultats sont assez bons, euphemisme. Moi ce sont les 13$ deep stack ko turbo de Fulltilt.


Par ailleurs, je te l'avais déja marqué, j'aime beaucoup la façon dont tu ecris ton blog, je sais pas trop pourquoi je ne l'avais pas mis dans ma short list..


Voila qui va etre réparé!



Retam012 25/03/2010 23:54


Chouette billet...

Cependant, pour avoir joué un assez grand nombre de SNG's, je peux te dire que le niveau en turbos est nettement supérieur qu'en non-turbos, et que la variance y est nettement plus importante.

Pour info je suis un reg des 16-27$ 18 joueurs sur PS.


Nantais 18/03/2010 00:57


C'est marrant, je ne t'imaginais pas du tout "grinder", et là ca y ressemble. Beaux resultats en tou cas


delpalo 16/03/2010 09:36


Très bonne analyse, je tout à fait d'accord avec toi. Relativise les victoires en goodrun, mieux tu supporteras le bad run. Je pense qu'au poker pour faire de l'argent il faut se concentrer
sur 2 disciplines au maximum et faire que ça.
A+


eiffel 15/03/2010 20:03


il est heureux que tu n'ai pas 20 ans avec ces résultats-là !