Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWZrT1jHE-_keXxylxH54fammwPlZnq3A23_5rT5Z2f1uUdcoxVoici la suite de mon billet "exploiter l'inexploitivité du Rush poker".

J'en étais resté à la conclusion que puisqu'il est presque inutile de rendre son jeu opaque dans ce format, notamment dans le choix du montant des raises pré-flop, autant faire varier ceux-ci de manière à protéger et valoriser en fonction de la force de sa main.

Et donc de changer ses habitudes, revenir aux "moves de fish" que l'on faisait en débutant au hold'em, en relançant plus fortement les grosses mains, ou en limpant les mains faibles mais à potentiel (suited connector, Ax suited, etc...).
Bien sûr c'est un plan de base, qu'il est nécessaire de pouvoir transgresser en cas de besoin. Par exemple une relance du bouton est toujours suspecte.
Ou encore quand le tournoi est bien avancé, et que les ante ont fait leur apparition, il est nécessaire de revenir aux stratégies qui ont fait leurs preuves au poker "standard".


Mais en début de tournoi (avant les ante) que faire pré-flop avec ses mains moyennes?

Une réponse possible est: le min-raise à exactement 2 BB, soit la relance strictement minimale.
 Pourquoi?

Parce que j'obtiens de précieuses informations (et c'est là que Sir Cuts se retourne dans sa tombe):

 

Face à un min-raise, il est presque obligatoire d'effectuer un 3bet avec les meilleurs mains. Pour en être convaincu, imaginez que vous soyez en possession d'une paire (TT+) ou AK (voire AQ) en milieu de position. Un joueur avant vous ouvre le pot en min-raisant à exactement 2BB. Allez-vous risquer de juste caller votre très bonne main, alors qu'il y a encore des joueurs à parler derrière vous, qui risquent bien de rentrer dans le coup pour la cote (en Rush: le bouton, la SB et la BB)...


Ben non, vous aller 3bet j'en suis sûr, car c'est la seule possibilité de vous protéger pour ne pas disputer le pot à plusieurs.

 

A contrario, le min-raise embête généralement les joueurs peu expérimentés et possesseurs de mains moyennes. Qui vont souvent soit folder (ils auraient voulu limper), soit caller. Rarement relancer (le 3bet light n'est pas courant chez les moins expérimentés).

 

Par contre il est vrai, et c'est le point faible du min-raise, que les bons joueurs risquent de vous 3better, surtout s'ils sont dans les blindes. Bon, au moins vous pourrez faire une petite note sur ces joueurs qui seront peut-être utile plus tard. Et n'oublions pas que le min-raise est efficace en début de tournoi, quand les bons joueurs vont en majorité quick-folder comme des forcenés: ils ne verront souvent même pas votre min-raise (sauf à la BB)...

 

S'il y a un 3bet, la plupart du temps (en début de tournoi, si vous suivez...) il sera donc très rarement light. Et donc je pourrai décider selon le montant de la relance et des cotes, si je peux prendre le risque d'aller au flop, avec l'immense avantage d'avoir une idée de sa range probable.

 

En effectuant ce min-raise, en début de tournoi je le répète une fois de plus (mais un début de tournoi en Rush équivaut à plus de ... 200 mains, ce qui est énorme), avec des mains comme KQ, AJ, AT etc..., vous serez souvent devant la range adverse s'il y a un call (hors BB), ou pas très loin. Et en tout cas, vous pourrez exclure de la range adverse le top 10% de manière très sûre, ce qui aidera considérablement pour prendre les bonnes décisions au flop.

 

Pleins d'infos quoi...

Est-ce donc - HORREUR - un bet pour info? Sir Cuts va-t-il se retourner dans sa tombe? (Bon il est pas encore mort en fait, petit détail...).

 

Car pour rappel, un raise ne devrait être fait que pour:

 

- Bluff ou semi-bluff

- Valorisation

- Protection

 

Et jamais dans le seul but de soutirer une info (par exemple de cbet "pour info" avec KK sur un board qui contient un as; dans ce cas c'est un move EV0 au mieux. Voir ce billet dans mon ancien blog).

 

Mais comme décrit ci-dessus, le min-raise me permet vraiment de soutirer pas mal d'infos supplémentaires en cas de call adverse, surtout en Rush Poker. Et pour être précis, le "vrai" et horrible "bet pour info" l'est surtout post-flop, quand on raise juste pour savoir "où on en est".

 

De plus en Rush poker, en fonction de la présence de nombreux quick-folders, le min-raise a également comme utilité protection et valorisation pour construire un pot pré-flop.

 

Donc Cuts peut dormir tranquille...


Cela dit, j'ai testé le min-raise pré-flop également en début de tournoi "standard", et tant que les ante ne sont pas encore là, j'obtiens un peu le même effet. Même si dans ce cas, il n'est pas possible de le faire systématiquement. Par contre cela peut être intéressant de mixer quelques monstres, et quelques mains moyennes, pour au contraire mettre encore plus d'opacité dans son jeu. Mais par essence même, un début de tournoi standard ne dure que quelques dizaines de mains, contrairement au rush poker, avec donc assez peu de possibilité de pratiquer des min-raise pré-flop utiles.

 

 

 

Un exemple type:

 


This Hand History Player is supported by www.myhands.com

 

 

On le voit ici, mon min-raise m'a apporté comme info d'être quasi certain de ne pas être confronté à de fortes mains (mon adversaire aurait certainement 3betté, sauf piège improbable). Si j'avais effectué un raise plus classique (à 2,5 ou 3BB), je n'aurais pas pu exclure des mains comme JJ, QQ de sa range. Par contre bien sûr, je peux également enlever les AK et AQ (avec un pique) en semi-bluff.

 

- La séquence "call le min-raise +call le cbet + all in turn" sur ce genre de board, m'a fait vraiment penser à une petite paire, ou un tirage en semi-bluff. Je me serais beaucoup plus méfié en cas de call turn et all in in à la rivière (full ou flush en principe).

 

- On voit l'inconvénient tout de même du min-raise: la BB est rentrée dans le coup avec sans doute n'importe quelle main. En rush poker, c'est la seule position où l'on est obligé d'attendre son tour, et payer un min-raise est assez courant surtout quand on est trois ou plus dans le coup. Mais j'ai deux avantages sur la BB: je suis en position sur elle, et on peut également exclure  de sa range de call les très bonnes mains.

 

Petit bémol (qui deviendra grand...):

 

Je ne dois pas être seul à avoir vu l'avantage à min-raiser à 2 BB certaines mains moyennes en début de tournoi en rush poker, car j'ai l'impression que ce move est de plus en plus courant. Et que la contre-attaque évidente qui est de sur-relancer fortement pré-flop est également de plus en plus utilisée par les regulars, qui ont peut-être tendance peu à peu à moins quick-folder.

 

Comme toujours au poker, un move efficace un temps, perd de son efficacité quand il y a trop de joueurs qui contre-attaquent le move.

 

Pour l'instant le min-raise pré-flop reste une valeur sûre, en Rush Poker, surtout dans les tout petits buy-in, pour "manipuler" la range que vous souhaitez affronter.

 

Mais jusqu'à quand??

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LeSage88 27/11/2010 11:28



Oui les relances à 2.5, voire 2.2, c'est courant. Mais pas forcemment en début de tournoi, quand les blinds sont très bas. Et les relances à 2BB exactement en fin de tournoi sont habituelles.


En ouvrant un pot en raisant à juste 2BB,  c'est plus pour tenter de me retrouver en tête à tête ou à trois, face à des joueurs que j'espère moyens, pour voir un flop qui me permet soit de
controler en small ball, soit de piéger.


Mais, et c'est le sujet du billet, c'est plus efficace en Rush poker, car on se retrouve moins nombreux automatiquement grâce aux Quicks folders.


En tournoi standard, si j'ouvre UTG à 2BB, il y aura un risque considérable de se retrouver à 4 ou 5, voire même qu'un 3bet light essaie de tout rafler.


En Rush, avant même de jouer, en principe les joueurs ayant de mauvaises mains ont déjà folder, et ils jouent une autre main sur une autre table. Ils ne verront même pas cette relance curieuse
UTG à 2BB...


Cela fait toute la différence!



eiffel 27/11/2010 10:06



pour moi, le small ball relance assez souvent à 2,5BB, pas à 2BB...



Carlit 27/11/2010 09:16



Découvrirais tu le jeu "small ball" ? 



eiffel 26/11/2010 14:28



en résumé, à partir du moment où il y a un intention réfléchie pour effectuer un move, il peut être valable !