Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par lesage

locals-only.jpgBelle journée de ski. Poudreuse, soleil, et pas trop de monde: que demande le peuple?

 

Seul bémol: la proportion de fishs sur les pistes...

 

Ah oui, c'est vrai, il y a encore pas mal de français en vacances! Qui font du ski une semaine par année, en essayant tant bien que mal de maîtriser leurs lattes. Bien sûr ils en ont le droit, je ne leur en veux pas du tout.

 

Du tout du tout du tout.

 

Mais bon. Parfois il y en a trop. Et l'envie de dire "locals only" comme sur les meilleurs spots de surf.

 

Moi qui suis le plus tolérant des tolérants, sans jamais de pensées type "les étrangers qui mangent le chocolat des Suisses", et seulement raciste contre les racistes, je ne peux m'empêcher cependant d'avoir un peu de peine à accueillir sur mes pistes habituelles des skieurs-fishs style "bronzés font du ski".

 

"C'est trop dur, la neige elle est trop molle..."

 

Il est toujours difficile d'accepter les débutants dans de nombreux domaines, quand ceux-ci sont irrespectueux des codes et des règles de base. D'autant plus s'ils sont arrogants et prétentieux.

 

Or nos amis français le sont parfois...

 

Mais comme au poker, face à des débutants, pour survivre il faut s'adapter.

 

Voici quelques situations standards face aux fishs sur les pistes de poudreuses et au poker.

 

 

Ski:


 Un fish devant nous se traîne sur une pente de type "chemin entre deux pistes". Puis décide contre toute attente de bifurquer subitement, bien entendu du côté où l'on avait décidé de dépasser...


Ce qu'il faut faire:

- 99% : freiner, qui est l'équivalent de se coucher au poker. Il faut savoir le faire face aux fishs, même si c'est pénible.

- 1% : tenter le dépassement en aval et finir dans le ravin, ou en amont et s'écraser contre un sapin.

 

Poker:


Le fisch open-limp, call le bet, call le cbet flop, call le cbet turn et over-bet all-in river.


Ce qu'il faut faire:

- 99% : se coucher si on n'a pas soit-même les nuts, car il les a (de type quinte ventrale river).

- 1% : payer avec ses as, pour constater que le fish a vraiment les nuts (move que j'appelle héro-suicide-call)

 

 

 

Ski:


Le fish décide de se reposer juste derrière une belle bosse. Il est donc invisible, alors que c'est justement là que vous avez décidé de faire un petit 360 degrés pour frimer un peu...


Ce qu'il faut faire:

- 80% : au dernier moment arriver à changer de trajectoire en s'écrasant comme une crêpe juste à côté du fish (et en se faisant un peu mal, saloperies de fishs).

- 20% : ne plus frimer sur les pistes, parce qu'on n'est plus tout jeune (on ne se fait plus "un peu mal", mais "beaucoup beaucoup mal", saloperie de nombres d'années qui passent).

 

Poker:


Le fish prend tout son temps pour une décision "difficile au flop" OOP (en premier de parole, traduction pour les fishs). Puis il checke.


Ce qu'il faut faire:

-80% : miser en bluff, car le tell "je prends du temps puis je checke" signifie au poker online à 80% "je n'ai rien mais j'aimerais faire croire que j'ai une décision difficile à prendre pour obtenir une carte gratuite". Ce tell de fish est incroyablement fiable (mais ne marche pas contre les regs qui multitablent faut-t-il le rappeler!).

-20% : checker à son tour parce qu'on a une très belle main à rentabiliser, et espérer que le fish envoie son tapis avec une paire à la turn ou la river.

 

 

 

Ski:


Le fish a embarqué sur le même télésiège que vous (ou pire dans une petite cabine de type "oeuf"), et vous demande quelles sont les pistes les plus intéressantes de la station.


Ce qu'il faut lui répondre:

50% : vous lui conseillez vivement la piste "tout à gauche là-bas", sans mentionner que c'est de loin la plus difficile de la région, avec son téléski obligatoire vicieux et éreintant.

50 % : vous l'envoyez sur l'itinéraire "rando" qui envoie les skieurs tout en bas de la vallée pour une belle balade (mais qui dure 4 bonnes heures avec marche + bus-navette obligatoire; comme il est déjà 14 h00 et que la navette arrête à 17h00, cela va être très très sympa).

 

Poker:


Le fish en live vous demande un avis sur "comment jouer une paire de rois avec un as au flop".


Ce qu'il faut lui répondre:

25% : il faut se coucher immédiatement face à un cbet.

25% : il faut faire semblant d'avoir un as en prenant son temps, puis checker et se coucher s'il y a une mise, comme au poker online (voir plus haut).

25% : il faut miser pour info avec un min-raise, puis se coucher sagement quand on a l'info.

25% : il fallait push all-in pré-flop, surtout avec plus de 100 BB deep, pour ne pas se retrouver dans une telle situation.

 

 

 

Ski et poker:

 

Le fish vous élimine (sur un suckout au poker et dans un slalom populaire parallèle au ski, après avoir bêtement accroché un piquet, malgré les trente bonnes secondes d'avance sur un parcours qui en fait quarante). Dans les deux cas il exulte et entame une petite danse de la victoire...

 

Ce qu'il faut faire:

100% : le féliciter avec un grand sourire et une énorme poignée de main. En écrasant de toutes ses forces la sienne.

 

 

 

Aloha les fishs!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

D8 18/03/2013 10:14


Bien vu!


Je pense qu'ATRC est d'accord avec toi!

lesage 16/03/2013 15:54


@stefal: bientôt un article sur les parallèles entre pétanque et poker! (nan nan je plaisante)...

lesage 16/03/2013 15:53


@rince: le fish est une source inépuisable d'inspiration...

lesage 16/03/2013 15:00


@lessims: anecdote sur les bronzés font du ski. Ils n'ont pas eu les droites de la chanson "étoiles des neiges"... ! Michel Blanc chante donc sur quasi la même mélodie "quand te reverrai-je...".


Et oui.

stefal 16/03/2013 10:43


Après le vélo et le golf, un nouveau parallèle entre le poker et un sport. j'aime.

rincevent 15/03/2013 14:11


Très bon. Mais tu oublies le fish dans les files d'attente, là ou probablement il est le plus tiltant.

Lessims 15/03/2013 13:57


Et le planté de bâton, tu connais ? Etoiiiiiiile euuuuuuu des neiiiiiiiiiigeuuuuuuuuu ...