Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par lesage

robot.jpgQuel niolu (*) je suis !

 

À la recherche des sensations fortes du dimanche soir, et cherchant à dépenser quelques tickets à 50 euros glanés sur des sats (je vous conseille d'ailleurs ceux désignés comme Super Sat à 5 euros, ce sont les plus faciles), je lance le Day 1 du fameux Main Event de Winamax.

 

Un joli tournoi sur deux jours relativement deep, le plus gros Prize Pool régulier de la room, que je n'avais pas retenté depuis quelques semaines.

 

C'est plutôt deep, car avec des niveaux de 20 minutes (au lieu de 10-15 minutes pour les deeps habituels). Au fait les amis, j'ai découvert une formule qui s'applique à tous les tournois réguliers de Winamax:

 

> Tous les 10 niveaux, les blinds sont multipliés par 10

 

Cela semble brutal, mais vérifiez par vous-même, c'est le cas pour toutes leurs structures. J'ai vérifié chez Full Tillt: même calcul, sauf quelques entorses pour les vrais deeps. Mais sur Wina, faux deep ou vrai deep, c'est toujours la même montée des blinds...

 

La durée des niveaux est donc la seule manière de garantir une certaine deepitude. Mais chez Wina, et à la différence notable de Full Tilt, le durée des niveaux reste constante tout au long du tournoi... Monsieur Winamax, à quand enfin des niveaux qui augmenteraient peu à peu (voir exemple ci-dessous) pour ralentir la structure quand l'enjeu devient important ?

 

Car si effectivement personne n'a envie de passer la nuit pour juste être ITM et gagner des clopinettes, par contre on est tous (enfin je pense) intéressés par du vrai poker, bien deep, lorsqu'on arrive en TF d'un gros tournoi (c'est tellement rare que là on veut bien zapper une nuit de temps en temps, non ?).

 

Pour les responsables tournois de Winamax, voici une structure développée par Full Tilt et qui est génialissime, car elle épure rapidement le champ de joueurs au début (pour ne pas passer des plombes à gratter un ITM ridicule), et qui garantit au contraire de magnifiques fins de tournois:

 

Structures-Full-Tilt.jpg

 

Cet exemple n'est sans doute pas adapté à 100% à un tournoi de type Main Event sur deux jours bien entendu (il faudrait un peu plus deep au début), mais on comprend bien l'intérêt de monter la durée du niveau des blinds peu à peu, tout en accélérant l'écrémage du début de tournoi, en diminuant clairement la phase avant ITM souvent très fastidieuse.. À quoi cela sert-il de développer un joli jeu bien deep dans les premiers niveaux, si c'est pour se retrouver inévitablement avec 20BB de tapis de moyenne en fin de tournoi ???

 

Faites passer le message !

 

 

 

Mais revenons à mon day 1 du main Event. Après quelques belles livraisons et une petite heure et demi de jeu, me voici 2ème au classement très provisoire du MTT...

 

Je recommande ce tournoi à tout le monde, car on y croise vraiment le tout-venant du joueur récréatif !

 

Vers minuit je me prends un bon gros bad beat classique (AT<A9) en bataille de blinds, et passe sans gloire le premier jour dans les dernières positions pour le Day 2. Bah c'est le poker ma pôvre Lussette...

 

Je vais tenter de remonter la pente ce lundi soir pour la suite du tournoi, beaucoup moins deep que prévu du coup...

 

Lundi soir ?

 

Oups, je ne me rappelais plus que les petits génies du marketing on transformé ce MTT en tournoi re-entry. J'ai fait le Day 1A, lundi soir c'est le Day 1B, et mardi soir le Day 2.

 

Mardi soir ?

 

Quel NIOLU suis-je ! Ah ben je suis pas là moi. Mardi c'est hockey, comme souvent en hiver !

 

Et manquer un joli match de hockey, ah vous êtes fous ? C'est pas une partie de poker qui pourrait me faire manquer une de mes (nombreuses) raisons de vivre !

 

Du coup je suis plutôt heureux d'être loin au classement provisoire, car sauf miracle je serai difficilement ITM avec mes 10 BB de tapis.

 

Du coup je vais programmer mon bot favori (mon fils cadet en fait), pour qu'il balance mon tapis avec un tableau simpliste de push or fold.

 

On ne sait jamais... Notre Dieu du poker est bien souvent un gros gagman.

 

Et si jamais cela marche: chuuut hein...!

 

Je ne crois pas qu'on aie le droit de jouer avec un robot...

 

(Même s'il est humain ?)

 


 

Aloha ! Good Vibes !

 


(") Niolu: d'origine suisse (niolu en parler savoyard est un rêveur, quelqu'un dans les nuages (de nebula : sans doute le mot suisse est-il bâti sur la même idée).

 

 

 

PS: Vraiment par hasard est publié il y a quelques minutes à peine cette chanson qui a du sens dans ce billet "Everyday Robots", extrait du futur premier album solo d'un génie : Damon Albarn (BLUR, GORILLAZ). Je ne peux pas résister à partager cette découverte avec les plus curieux d'entre vous:

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manubluff 24/01/2014 10:58


Décidémment, je vote pour Lesage en tant que responsable de la programmation des MTT Winamax. Si ce jour vient, au lieu de laisser seulement quelques miettes sur cette room comme aujourd'hui, j'y
pose immédiatement toute ma Bankroll! OK, je fais aussi mon Niolu là ...

lesage 22/01/2014 19:57


Bon mon fils-robot a bugué: il a ... oublié (soit-disant). World Of Warcraft devait être plus passionnant. Mais à ma grande surprise j'ai effectivement fini ITM sans jouer aucune main...

samy575 22/01/2014 19:10


Salut l'horloger alors itm ou pas lol :-)