Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTy2QkPhGlfElS14uF9s8-ZTr9dD7mNBMARC7jd5u-Eog6AodYG9wDéclic. J'ai toujours progressé par déclic, dans tous les domaines. Jamais donc avec constance, sur une belle ligne droite. Et je ne parle pas que du poker mais en général.

 

Premier exemple quand j'étais, il y a fort longtemps, ado. J'avais de gros problème à l'école en physique (la branche hein, pas mon physique pas trop mal à l'époque d'ailleurs lol). Pas très aidé il est vrai, par un prof frustré de ne pas être devenu un grand chercheur, et qui nous prenait pour des êtres stupides qui le resteraient à tout jamais... Les mauvaises notes m'étaient donnés comme de grosses claques, qui signifiaient pour ce prof "ne comprend pas et ne comprendra jamais rien!". Encourageant...

 

Bref, j'ai eu besoin d'un cours privé. On dirait "coach" à notre époque.

 

Un premier cours complètement raté (il pataugeait comme moi!). Mais un 2ème cours miraculeux. Dans le sens biblique du terme!

 

En une heure, avec ses explications limpides, tout s'est éclairé. Un déclic brutal et étonnant. J'en fus le premier surpris. Mon prof de physique aussi, qui du coup ne m'a plus considéré comme totalement stupide, juste normalement bête, ce qui était un immense compliment à ses yeux...

 

Cette révélation, celle de pouvoir comprendre d'un seul coup des manières de penser, des façons de raisonner, m'a vraiment donner une énorme confiance dans mes capacités d'apprentissage. Et si la suite de ma scolarité d'ado n'a pas été extraordinaire, je n'ai cependant plus eu d'échecs définitifs; et devant tout problème nouveau, m'est resté la certitude que je pouvais, devais, allais comprendre. Par forcément tout de suite, mais bientôt.

 

Un autre exemple, plus fun: j'ai connu de très belles années windsurf. Ce fut ma période "jeune homme musclé, aux cheveux décolorés par la mer et les embruns, jouant dans les vagues hawaïennes de 5 à 6 mètres de haut". C'était il y a bien longtemps, car je suis actuellement plutôt dans une période "quasi quinqua, buvant du cocazéro, quelques bourelets en trop (pas tant que ça!), allongé dans mon canapé chaque soir et ne musclant désormais plus que mon index droit sur ma souris". C'est moins sexy dixit ma femme qui m'a connu surfeur...

 

Mais là aussi, j'ai eu mes déclics bibliques. La progression se faisait par à coups. Pendant 2 mois, un mouvement technique ne passait pas, je comprenais pas pourquoi, cela m'énervait et j'en rêvais la nuit. Puis subitement, par miracle, le geste juste, la figure parfaitement exécutée. Et repassée sans problème 10x de suite! Comme si la mémoire musculaire de ce geste technique était ancrée définitivement. Le 360 (par exemple) passait alors avec 100% de réussite, alors que c'était du 0% une heure avant...

 

Dingue non? (rincevent'style)

 

En golf aussi, les déclics sont nombreux. Quand on comprend la notion de  "traversée" au moment du swing, plutôt que de "frappe", le handicap baisse à la vitesse de la lumière. Dommage que je n'ai guère eu d'autres déclics dans ce sport au combien difficile... Mais c'est un autre sujet!

 

Au poker, mon premier déclic est survenu miraculeusement quand j'ai lu le fameux thread du "raise pour info c'est mal" de Sir Cuts. Pleins de notions qui étaient mal comprises, floues, opaques, se sont subitement éclaircies. D'un coup d'un seul!

 

Comme si de nombreuses informations étaient jusqu'alors rassemblées dans le chaos de mon cerveau incapable de synthétiser l'ensemble des données. Et il avait suffit de comprendre que "le raise pour info ne sert à rien, on raise pour value, protection ou bluff" pour que tout se mette miraculeusement en place.

 

Bon c'est bien joli tout ça, mais être un peu moins fish que la moyenne n'est pas encore fameux-fameux.

 

Un nouveau déclic, je crois, j'espère, je pense, est entrain de me permettre de franchir un nouveau palier. La raison principale de ce déclic récent, est la consultation de nombreuses vidéos de spécialistes MTT. A force de voir des coups joués hors de ma propre zone de confort, de voir en fait que le jeu en MTT doit se comprendre autrement que dans la nécessité de survivre et de savoir jouer shortstack (ce qui fonctionne parfois c'est vrai), mon jeu a considérablement changé en un mois à peine.

 

Bien entendu, ce n'est pas la première fois que je visionne des vidéos, lis des bouquins, consulte des forums. Mais je sens que toutes ces informations très diversifiées, un peu floues, parfois même contradictoires, sont entrain de se rassembler dans un tout cohérent. Un déclic quoi!

 

Changement de style, d'approche, de vision du long terme.

 

Ok Lesage. C'est bien. Mais comment être sûr d'aller dans le bon sens? Cette nouvelle manière d'appréhender le poker de tournoi sera-t-elle vraiment bénéfique? Car c'est pas très évident si je regarde l'évolution récente de ma bankroll!

 

Ah la grande question... C'est tout le problème du poker. La variance inhérente à ce jeu, fait qu'un good run peut faire croire qu'on est un génie, et un bad run un abruti. Donc on verra bien. J'espère en tout cas que cela n'est pas simplement l'illusion d'un déclic (ce qui m'est arrivé souvent en golf par exemple, lol)...

 

Dans son captivant blog "100k Challenge" a aussi eu, espère-t-il, son déclic. Ou encore Xewod et la plupart de ceux qui se sont fait coachés par de bons coachs. Il y a d'ailleurs fort à parier que le coaching va se développer spectaculairement chez les amateurs mordus de poker, mais qui plafonnaient dans leur progression. A la recherche du déclic...

 

Les lois de la sélection naturelle ont peut-être privilégié ceux qui progressait par à coups spectaculaires plutôt que "lentement mais sûrement".

 

Pourquoi? Parce que sans doute nos lointains ancêtres devaient trouver des solutions radicalement nouvelles face à un problème de survie (maman un tigre!) et/ou de multiplications de leurs descendances et donc de leurs gênes (salut ma belle, ça te dirais qu'on se multiplie là maintenant...?).

 

Le déclic, ou plutôt la capacité à progresser rapidement par à coups, est donc probablement devenu un avantage génétique favorisant la survie et donc largement répandu chez l'homo sapiens. Et donc tout le monde progresserait par déclics successifs. CQFD.

 

Si ce nouveau déclic pokerristique n'en est pas un, il me faudra sans doute envisager que je prenne mes cliques et mes claques.

 

Réponse dans ... 6 mois (variance oblige!).

  

Commenter cet article

Rincevent 29/01/2011 21:49



Nice post encore.


Si ton edge au poker est equivalent à ta capacité à passer un power jibe sur la crête d'une vague du lac leman, nul doute que tu vas nous etonner :D



stefal 29/01/2011 19:44



Euh, c'est qui qui gagne en Australie ce matin?


Euh, y'a des vagues sur ton lac?


Et le marchand de biclous, il oublie le cannibale??






LeSage88 29/01/2011 18:23



@Môsieur Stefal: sache qu'on a leplus grand lac d'Europe, et quelques-uns des meilleurs marins du monde (Alinghi and Co). Par contre les Belges, qui ont pourtant une côte et une mer, ne sont pas
très réputés il me semble... Mais au fait dans quels sports excellent les Belges? Je cherche et je trouve pas...


A part le vélo, mais c'est un sport de cons... (et de doppés donc ça compte pas)



stefal 29/01/2011 16:41



Pratiquer le windsurf pour un Suisse, c'est un peu comme faire de l'alpinisme pour un Belge, non?



Arcanes 29/01/2011 16:27



Je comprends trés bien ton sentiment pour ce qui est de la compréhension evolutive ou graduelle du jeu, selon les périodes ou l'assimilation technique. Ces passages sont trés importants et sont
des moments d'intenses réflexions. Ce sont des instants trés fructueux pour le joueur.


je pense également aux différents articles de Deadmoney sur La psychologie Cognitive et le poker (cf assimilation et accomodation ) (Deadmoney.fr).


 Je mettrai juste un bémol sur la comparaison avec le déclic et l'avantage génétique (sous entendu la mutation ) qui n'est pas approprié parce qu'il n'est pas le propre de l'homme et ne
constitue pas le facteur unique à la survie ou d'une apparente réussite et que cela n'est pas un facteur entrant dans l'apprentissage des Arcanes (;) du Poker. Peut être que je
chipote aussi ne m'en veux pas trop.


Mais sur le fond, je suis exactement sur ce genre de réflexions , interrogations et j'aspire à de tel déclic.


En te souhaitant qu'ils soient nombreux...



Kof 29/01/2011 15:06



ça c'est de la remise en question !


Je te souhaite encore beaucoup de déclics et moins de claques alors.