Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par lesage

pisingos.jpg

Lundi dernier à 14h30 tapante, j'étais devant mon PC pour suivre mon ami Ricardo "Pisingos", qualifié pour une grosse table finale live: le WPT National Series de Saint-Vincent.

 

Je connais ce genevois depuis quelques mois grâce à Twitter, puis en chair et en os suite à la vente d'un vélo "à prix dealé"...

 

Le courant est vite passé, nous sommes de la même génération. Quinqua depuis peu aussi, mais avec cet esprit de grand ado, comme moi, qui rêve de la grosse perf pendant qu'il s'ennuie un peu à son boulot...

 

Joueur d'échec à la base, c'est d'ailleurs son alibi standard quand il doit annoncer à son entourage professionnel qu'il va jouer un tournoi. Et oui en Suisse, comme ailleurs souvent, il reste difficile de parler poker quand on a 50 balais!

 

Il joue surtout en live, mais sa courbe sharkscope sur Winamax est impressionnante... J'en avais parlé dans ce billet publié il y a quelques mois: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le ROI moyen de Sharkscope (sans jamais oser le demander...)

 

 

Vous avez peut-être déjà croisé son logo sur Twitter (mais il vient d'y changer son visuel) ou sur Winamax:

canard-pisingos.jpg

(Attention ce canard est en fait un shark!)

 

On rêve tous d'une grosse perf en live, d'un "one time". The tournoi où tout se déroule à la perfection, en évitant miraculeusement bad beats et mauvaises rencontres. Pour gagner un gros tournoi, c'est quasi indispensable. Encore faut-il avoir les capacités de valoriser ses bonnes mains, de garder le contrôle, de ralentir ou accélérer, de ne pas spewer....Et oui, le "one time" se mérite, surtout sur un live de quatre jours...

 

J'ai suivi presque toute la table finale en directe, de 14:30 à 20:15, et je peux vous confirmer que le gaillard maîtrise parfaitement son poker!

 

Cette TF s'est déroulée comme dans un rêve, il a gagné tous ses showdowns. Avec notamment un coup clé à 4 left, avec un coin flip 99>AK pour remporter presque tous les jetons du tournoi!

 

J'ai revu Ricardo "Pisingos" autour d'un plat du jour jeudi dernier à midi. En présence de mon mécanicien et de mon fils aîné. Avec enthousiasme il m'a raconté en détail son "one time" en toute simplicité, sans avoir le moins du monde la grosse tête: c'est pas son style!

 

Il m'a raconté l'arrivée à St-Vincent situé normalement à 1 heure de route de Chamonix, mais c'était sans prévoir les bouchons de l'Ascension... 90 minutes de retard mais vite rattrapé par une couleur bien valorisée.

 

Le mieux (et le plus simple... une fois n'est pas coutume) est de laisser Pisingos décrire son tournoi "vu de l'intérieur" (recopié directement de son commentaire sur le forum du Club Poker):

 

 

 

"C’était mon « one time » et je suis encore sur mon petit nuage !

Quatre jours de tournoi où tout s’est parfaitement déroulé avec en point d’orgue cette TF télévisée et des émotions intenses que je vous souhaite à tous de pouvoir vivre une fois !

La structure de ces WPT National Series est très bonne avec certes seulement 20k de stack initial mais des paliers de 60min plutôt soft. Le niveau des ante est par contre relativement élevé par rapport aux blinds dès le day 2 et cela génère pas mal d’action et des dynamiques pré-flop plutôt agressives. Nous avons joué 8 niveaux les deux premiers jours puis 5 niveaux en day 3 et enfin 4 niveaux en TF donc des journées pas trop éprouvantes.

Le field était à 90% italien complété par quelques suisses et français venus en voisins puisque St-Vincent ne se trouve qu’à 60min de Chamonix.

185 joueurs dont 16 ont re-entry en day 1B pour un prize pool total de 292’455€ avec une vingtaine de pros italiens comme Pescatori, Ferretti, Rizzo, Musso, Mazzia, Genovesi, Russo, Isaia, Mosca, etc…ainsi que le n°1 suisse sur la Hendon Mob Rinaldi.

Day 1 : Arrivé avec 90min de retard à cause des bouchons de l’Ascension je vais prendre assez vite « un grande piatto » comme disent les italiens avec une couleur que je vais pouvoir valoriser et je passe à 32k. Je gagne mes premiums (2x AA, QQ et AK) pré-flop et je connecte assez bien les flops avec mes mains moyennes pour finir la journée avec 47k pour un average à 49k.

Day 2 : 82 restants, je double assez vite avec 67s qui termine en full et ensuite à nouveau je toucherai beaucoup de premiums sur la journée que je gagne souvent PF (3x AA, 2x KK et 3x AK !) pour monter à 190k. En fin de journée je suis à 120k sur 2k/4k/500 et je joue mon 1er coup à tapis couvert du tournoi avec AK vs AQ. Je finis la journée avec le 5 ème stack à 230k pour une moyenne à 150k.

Day 3 : 26 restants pour 24 ITM. Sur ma 1re main jouée je bust un joueur qui a 130k qui donk shove 2x le pot avec 99 sur un flop 227 vs mon KK pour passer chipo à 380k. Ensuite je touche encore quelques belles mains (KK, QQ et AK) pour monter à 440k. En fin de journée je vais chuter à 288k sur deux bluffs manqués.

Day 4 : 8 restants en TF télévisée. Nous sommes deux shorts avec 24BB mais personne n’a vraiment de gros stack puisque les 3 chipos (Ferretti, Rinaldi et Di Marino) ont autour de 60BB et tout reste donc très ouvert. On voit un début de TF très tight avec l’effet TV, les cartes visibles sur le streaming et des paliers quand même non négligeables en tout cas pour les amateurs.

 

Aucun sortant pendant près de 2h et j’envoie mes 8BB restantes avec A9o sur un n-ième raise donc souvent light de Ferretti, callé 1x. Il reshove par-dessus avec A7o (wtf ?) et je suis back to business avec 400k. Je 3-bet ensuite JJ pour passer à 500k et à 7 left je vais ensuite gagner mon « flip life » AK vs JJ pour passer chipo a 1,1 million ! Je trouve ensuite QQ en SB pour sortir Rinaldi qui shove ses 6 blinds avec A3o puis je vais éliminer assez rapidement les 5 joueurs restants avec JT qui flop brelan puis fait full turn :-) vs tirage flush max, puis 99 vs AK pour 1/3 de mon stack, puis JJ vs A9 et enfin AT vs KQ contre les deux derniers qui ont 10BB.

 

Même si j’étais souvent favori la série de showdowns gagnés à la suite (7/7) défie les statistiques !

Merci à Hot Surfeur pour l’article (du Club Poker voir lien ici) et merci à tous pour l’énorme soutien reçu sur le Forum ou à travers les réseaux sociaux. Ca donne de la force (et freine de faire n’importe quoi !) de savoir qu’il y a du monde derrière !"

 

 

 

 

Oui ça fait vraiment envie de pouvoir vivre une telle table finale de rêve, où tout fonctionne... Ricardo n'a pas connu de bad beats, mais n'a pas eu besoin de goods beat non plus, et ça c'est rarissime pour pouvoir gagner un tel tournoi!

 

Le gaillard est modeste, mais en seulement trois ans de poker, il a déjà connu de nombreux deep run en live, et ceux qui le croisent parfois sur Winamax peuvent attester souvent de sa grande capacité à monter des gros tapis et à figurer dans le classement de tête.

 

Certes c'était sa première "grosse" table finale live. C'était déjà un exploit. La gagner est vraiment exceptionnel! Certains jaloux diront que c'est la chance, un "one time" sans lendemain. Je parierais volontiers le contraire tant il a bien géré ce tournoi, avec calme et maîtrise de soi.

 

 

Après m'avoir raconté son tournoi, vers la fin du repas au moment du café, il me dit: "bon j'ai quand même eu après le tournoi un très gros bad-beat..."!

 

??

 

La suite est... énorme! Énormissime!!!

 

Au prochain numéro...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lesage 02/06/2012 23:34


Les modèles changent chaque année, mais les marques allemandes BULLS ou CUBE sont d'un excellent rapport qualité-prix cette année. Tapote sur Google et trouve un magasin près de chez toi (en
France réseau Véloland). Si tu veux plus d'infos utilise le contact-mail de ce blog.

Master 8 02/06/2012 20:28


Normal, pour ville et promenade...

lesage 02/06/2012 19:21


Vélo normal? Vélo électrique??

Master8 01/06/2012 11:57


Salut Lesage, question absolument hors poker. Il me semblait que dans un billet ancien tu conseillais un vélo comme étant un must du rapport qualité prix... Je cherche ce billet et je ne le
retrouve pas.

lesage 28/05/2012 18:14


@Rincevent: tu as le même problème que moi: pour un one time en live, il faut faire du live...


@Stefal: ça vient, ça vient... Enfin, dans quelques jours! (j'suis un peu débordé au boulot!).

lesage 28/05/2012 18:12


@lessims: illisible, c'est ultra-shark hein, par définition...

stefal 28/05/2012 17:24


La suite, la suite ...

Lessims (Sharkfisher) 28/05/2012 13:59


Alors c'est lui le canard de winamax ? j'avais une bonne lecture car il est classifié illisible dans mes pastilles : c'est à dire entre ultra fish et ultra shark (les plus dangereux!)


VGG à lui même s'il a quand même sacrément touché comme un cochon ;)

Ricardo 28/05/2012 11:33


VGG à lui ! Par contre, c'est moi Ricardo, hein !

Rincevent 28/05/2012 11:10


C'est un truc de dingue. Le fait de cotoyer un peu le canard sur twitter, c'est fou, mais du coup, je me réjouis pour lui. Même si je préférerais un one time pour moi! :p