Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTpKtdxVhI9ialh6BMU-qB16w1hHPKa8CZB2FSBD5UcntGyp3dWKolossal c'est le juste mot, jugez plutôt: 33'732 joueurs avaient déboursé $215 pour atteindre et même dépasser le prize-pool garanti de 6 millions ($6'746'400 exactement).

 

C'est pour fêter le 6ème anniversaire de leur tournoi le plus connu, que Pokerstars.com avait relevé la garantie, en sachant pertinemment que le risque d'overlay était peu probable.

 

Pari gagné donc pour la 1ère room mondiale, et de loin.

 

Comme tout le monde, ou presque, j'ai craqué devant cette opération marketing, et son fameux "wow concept". Concept de communication qui doit vous faire dire "Wow". Dans ce cas-là en découvrant l'opération, on doit se dire: "Wow, un million minimum pour le vainqueur, cela va changer ma vie!".

 

Même si on sait très bien qu'un tournoi avec plus de 30'000 gugus, c'est plus proche de la loterie que d'un vrai tournoi de poker...

 

En français on parlerait de "putain concept". Car nous on dit plutôt: "Oh putain de con, 700 briques (*), le changement c'est maintenant, avant qu'on nous pique 75% d'impôts!".

 

Mais ça sonne moins bien...

 

Donc le Wow concept avait comme cible marketing, entre autre, un certain pseudo lesage88, qui avait en plus déserté la room depuis quelques mois.

 

Avalanches de mails, de news, d'offres de satellites à partir de $0.001, de bonus en cas de cash-in, etc, etc, etc...

 

En tant que commerçant, j'ai toujours un esprit critique face aux opérations marketing. Et oui je les pratique également, à mon tout petit niveau. Et je sais qu'il ne faut pas tomber dans les pièges les plus grossiers...

 

Comme celui de faire un tournoi à $215, totalement hors bankroll management, et où la chance va prendre le pas sur l'edge que l'on espère/croit avoir sur la moyenne des joueurs.

 

Inutile de dire que j'ai craqué comme 33'731 autres personnes...

 

J'avais imaginé un plan d'attaque, avec un budget ($100) et la programmation d'une bonne dizaine de satellites et steps. En ciblant ceux de dimanche après-midi, qui sont les plus faciles.

 

Mais voili voilà, mon plan a été contré par une autre passion: celle de mon club de Servette. Et je parle du Servette Football Club cette fois. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais le club a failli disparaître cette semaine (dépôt de bilan), avant de voir apparaître un sauveur crédible (président du Servette Hockey Club!). Le match de ce dimanche devant démontrer le soutien de tous les amoureux de sport à Genève.

 

Donc 16h00 match de foot, et bye bye le programme des satellites du Sunday Million!

 

J'ai bien tenté trois boucheries hyper-turbo le matin, mais j'ai dû me résoudre à jouer full bankroll (sur PS je n'avais presque plus rien...). Dire que j'avais refusé un généreux stackeur qui se reconnaîtra (pour des raisons de trop grande prise de risque pour le stackeur sur un seul tournoi, à mon avis).

 

Bref, gestion "ça passe ou ça casse"! J'aime bien... (mais après tout la BR doit toujours être prise dans son ensemble, et là je peux me permettre quelques tournois de cette ordre de grandeur par mois).

 

Donc 19h30, je m'incris au Sunday 6 millions, plus un petit Big 11 pour meubler (où je terminerai petit ITM).

 

Je connais le Sunday Million pour en avoir fait régulièrement cet automne. Le niveau est surprenant: on y croise les plus gros sharks de net, mais aussi les plus gros débutants qualifiés par des milliers de satellites à micro buy-in.

 

Mon Super HUD Top Shark est mon ami sur PokerStars: je peux rapidement constater que mes premières tables sont parfaitement dans la norme de ce tournoi, avec des joueurs ayant amassé des centaines de milliers de dollars de gains, et d'autres ayant amassé des centaines de milliers de centimes de pertes...

 

En 30 secondes, colorisation du bleu clair (super fish)  au bleu foncé (énorme shark), avec les jaunes, verts, violets et rouges qui catégorisent chez moi le niveau des joueurs...

 

Je ne vais pas faire ici un compte-rendu détaillé de ce tournoi hors-norme, mais en gros:

 

- 2 premières heures idéales avec de nombreuses premiums (trois fois les as dont deux fois de suite!), et un tapis monté sans aucun risque, largement au-dessus de l'average.

 

- 3ème heure card dead, et la structure me rattrape déjà (le sunday million est faussement deep). Cette troisième heure est toujours difficile sur ce tournoi, si on ne touche pas de jeu. Je me retrouve alors vers les 5'000 sur 10'000 left, avec 4'392 places payées!.

 

- Les éliminations s'accélèrent, la grande majorité du field est comme moi: trop short pour jouer small ball. Le secret pour aller très loin sur ce Sunday est d'avoir un gros tapis une demi-heure avant la bulle, car tous les qualifiés sats tentent seulement de rentrer dans l'argent. À chaque table un ou deux sharks se gavent et montent des jetons sans risque pendant un peu plus de 30 minutes. Le scénario est chaque fois le même...

 

- Malheureusement, mon tapis n'est plus suffisant pour faire autre chose que de me glisser dans les places payées, comme les autres fishs, avec juste un peu d'adrénaline, quand je me dois de pusher ma paire de Dames à l'exact bulle (même pas peur!). Je ramasse les blindes... et passe une seconde après ITM!

 

- ITM à $472 tout de même, soit plus du double du buy-in. Pas négligeable quand on joue en full bankroll!

 

- Card dead depuis la 3ème heure (à part ces QQ à la bulle), je touche enfin à nouveau du jeu. Rien n'est perdu j'ai à peu près 50k jetons, les leaders sont à 300k, la moyenne à 80k. Tous les shorts envoient leurs tapis, le rythme d'élimination est spectaculaire (le prochain palier de gain est éloigné et non significatif).

 

Les mains suivantes sont touchées... à la suite!!!

 

- KK et me retrouve all-in pré-flop contre... AA (qui fait même carré). Je descend à... 2 BB!

 

- AK: triple up. Puis AJs et JQ: push push je ramasse les blindes, 10BB.

 

- Puis immédiatement après AQ vs JJ. Le flip qui aurait pu me relancer... ne passe pas. Out 2'855ème pour $472.

 

Le yoyo infernal des cinq dernières mains me laisse un goût amer. Dans un monde idéal c'est KK vs QQ et non AA (100K), puis AK >AQ (200K), puis AJs qui me fait passer vers les 250K, pour finir par le flip en ma faveur AQ>JJ (400K et shipo du tournoi!!).

 

Vous aller dire: c'est pô possible ce genre d'enchaînements. Je répliquerai: et oui, et c'est même comme cela qu'on gagne des donkaments!!

 

Bref, ma vie n'a pas "WoW putain de con" changé après ce kolossal tournoi. Mais ma BR sur PS a plus que doublé. Verre à moitié vide...


J'ai joué un poker sans sel et sans panache, mais comment faire autrement sur une telle loterie?

 

Le tournoi a vu un certain slyfox151 vaincre 33'731 adversaires, après un deal visiblement passé par tous les participants de la TF (9ème $239k et 1er "seulement" $480k).

 

De quoi relancer les discussions sur la répartition des gains en TF...

 

++


 

Pour la petite histoire Servette FC a gagné 2-1 à 3 minutes de la fin du match, et à 10 contre 11, dans une ambiance survoltée. Merci à Hugh Quennec, président désormais donc des deux clubs phares de notre ville. J'aurais bien fait un gros don avec l'argent du million, mais ce n'est que partie remise... j'espère!

 

(*): le calcul en briques devient difficile depuis le passage à l'euro... Je vous laisse calculer en sachant que 100 briques étaient égal à 100 millions d'anciens francs!


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TiTi PoKEr 16/03/2012 02:30


Bien joué Sevrette

lesage 12/03/2012 16:34


@Winamini: oui c'est vrai qu'on ne double pas sa BR tous les jours (mais je le répète une BR se gère sur l'ensemble des rooms, et dans ce cas j'avais de la marge, même si hors BR management
rigoureuse...)


@Stefal: si j'avais gagné le million j'aurais fait un geste...


@ElPeruviano: en fait j'ai pris aucun risque pour passer ITM, pas assez pour pouvoir jouer avec la bulle, que j'ai dû subir au contraire... Ce Sunday Million avec un grosse BR derrière est
certainement très EV+...

ElPeruviano 12/03/2012 14:27


Passer à travers les gouttes jusqu'à l'ITM sur ce field est déjà un exploit en soi!


(bien que frustrant)

stefal 12/03/2012 13:48


Je me doutai que tu aurais craqué. GG

WINAMINI 12/03/2012 12:58


je veux bien doubler ma br à chaque fois.......... (en meme temps ma br sur ps n'est pas grosse) prochaine fois sans
doute qui sais...........