Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par lesage

Titanic.jpgOn est tous embarqués sur nos Titanics personnels. Dans la vie (mais ce n'est pas le sujet ici, heureusement), comme au poker.

 

On se croit invincible, trop sûr de son niveau, de ses capacités à gagner sur le long terme. Pourtant un seul iceberg peut faire couler le navire. Iceberg que l'on sait sur notre route, mais que l'on ne parvient pas à éviter.

 

C'est le syndrome du Titanic.

 

Depuis mon retour sur Winamax en octobre (suite à l'arrêt de Full Tilt), ma courbe Sharkscope n'avait pas cessé de monter, avec un pic en janvier et le gros coup de chance sur le Sunday Surprise.

 

Depuis je rame...

 

Sharkscope-16.4-copie-1.jpg

 

Et oui mon Titanic à moi est plus modeste: il s'agit d'une simple barque muée à la force de mes petits bras musclés.


Je ne coule pas. Pas encore. Pourtant je devine les contours des icebergs qui barrent ma route... Mais n'arrive pas à changer de cap.

 

L'orchestre joue toujours sur le pont (ma barque est vaste), le capitaine que je suis (je resterai à bord jusqu'au bout, contrairement à un confrère Italien) accélère encore imprudemment pour battre des records, alors que les icebergs menacent..

 

Mes icebergs au poker sont pourtant clairement identifiés:

 

 

- L'iceberg de l'impatience:

 

Oui moi Lesage le plus sage des joueurs de poker, je deviens un impatient compulsif! Exemple probant: je fais de plus en plus de tournois en enregistrement tardif, pour gagner une à deux heures de jeu. J'ai de plus en plus de mal avec les premiers niveaux de tournois où il ne se passe pas grand chose. Et c'est pourtant là où avec un peu de patience il est facile de monter des jetons contre les joueurs les plus... impatients...!

 

En tournoi-deep, la patience n'est pas une arme, même pas une stratégie, c'est une obligation. J'ai beau ouvrir plusieurs tables je perds patience beaucoup plus vite que dans un proche passé. Une situation me paraît EV+ légèrement? Tapis! On tente de voler mes blindes? Tapis!

 

Il est gros cet iceberg. Immense. Il va être difficile à éviter...



- L'iceberg du "pilotage automatique"

 

Je lance des tournois, regarde un match de foot en même temps, ou un film passionnant (ou pas). Je ne me concentre plus du tout sur le poker, ne me fie plus qu'à mon tracker, et bref ne joue plus vraiment au poker... En pilote automatique mon Titanic fonce vers cet iceberg de la non-réflexion. Trop sûr de ma supériorité, avec le sentiment que je n'ai pas besoin d'élever mon niveau de jeu contre la masse de fishs. 

 

Exemple:

Il me reste 20 BB, je prends le premier re-steal possible, oublie d'envisager que mon voleur ne vole peut-être pas (il ne joue que le top 5% des mains), et je me fais éjecter avec 63 dans les blindes contre une paire d'as au bouton... Depuis que j'ai saisi l'importance du re-steal aux alentours de 20BB, je prends tous les spots de ce type. Tous! Même ceux qu'il ne faut pas prendre.

 

Ou encore:

Moins j'accroche de tables finales, plus j'ai envie d'assurer lorsque je suis extrêmement bien placé. Un exemple très frais: chipo chanceusement avec 1'200'000 jetons sur un deep à 100 left (sur 2'500 au départ), j'ai le double du deuxième, et ... je ne fais rien car je suis card dead. J'attends. Et quand je remarque enfin que je me fais rattraper par la structure, je fais doubler un short, m'énerve puis subis certes un bad beat, mais à tapis pré-flop contre le nouveau chip-leader... Pas de jeu small-ball quand je le pouvais, et du long-ball alors que je pouvais encore l'éviter...

 

Cerveau débranché: foutu pilotage automatique!

 

C'est clair qu'à l'approche d'une TF je me réveille, j'essaie à nouveau de réfléchir aux ranges de l'adversaire, de donner du sens à mes mises (pour value / bluff / dead money). Récemment j'ai ainsi accroché une jolie deuxième place sur le Kamikaze en jouant plutôt concentré dès la demi-finale, et en ratant de très peu le doublé sur ce tournoi...

 

Mais évidemment cela arrive moins souvent, puisque mon pilotage automatique et mon impatience conjugués m'empêchent d'aller souvent très loin...

 

 

Que faire pour éviter tous ces icebergs? Que faire pour ne pas couler corps et biens?

SOS... SOS...

C'est çà qu'on appelle le tilt??

 

Et si j'arrêtais ma barque sur une île déserte en attendant la fonte des glaces?

 

 

ile-deserte.jpg


Oui, bonne idée !

Commenter cet article

Ricardo 20/04/2012 15:41


ça va ta courbe n'est pas horrible...


+1 avec les débuts de tournois quand même importants !

lesage 17/04/2012 20:10


@Rincevent : je tente de colmater, mais pour l'instant j'écope, j'écope....


@D8: ok pour le copyright. Pour le paiement un chip dumping en NL 1000 fera l'affaire.


@Samy: le poker un jeu? Oui j'ai tendance à l'oublier c'est vrai...

samy575 17/04/2012 18:46


Le bon point tu en as conscience donc repenses à ton post pendant tes games et rectifies le tir mais le poker n'est qu'un jeu tout de meme lol

D8 16/04/2012 18:15


Je pourrais copier ton post et le pondre comme ça!


Bon je te mettrais un copyright quand même hein!?

Rincevent 16/04/2012 18:09


bizarrement j'ai certains de tes soucis...


Mais tu vas colmater la fuite vu que tu l'as localisée. Go!