Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par lesage

Steve-Hackett.jpgJamais je n'ai écouté autant de musique. Sur internet des applications comme Spotify ont révolutionné l'écoute des chansons: on découvre et passe d'un groupe à l'autre , d'un univers à l'autre, d'un seul clic de souris.

 

Je me régale avec les nouvelles générations: Franck Ocean, Alt-J, Django Django, Hot Chip, Liars, C2C, Soap&Cheap, Regina Spektor, etc...

 

Si vous êtes toujours du style à écouter Nostalgie et à acheter des CD, je pense qu'il faut vite aller se soigner en s'inscrivant immédiatement sur Spotify!

 

C'est gratos, c'est génial et c'est légal! Vous n'aurez plus d'excuses pour ne pas vous intéresser à la musique qui se crée de nos jours. Une astuce pour se mettre à jour: puisez dans les classements qui pullulent en cette fin d'année pour vous faire rapidement une culture musique année 2012. (Par exemple: classement des 100 meilleurs albums de l'année d'après les Inrocks).

 

 

Si j'adore les jeunots, j'aime aussi me replonger dans les groupes de mon adolescence. Des années 70 donc, avec des groupes comme Yes, King Crimson, Led Zep, Deep Purple, Pink Floyd, etc... Et Genesis.

 

Ah... Genesis: une belle histoire d'amour. Surtout le Genesis des années 70 avec Peter Gabriel et Phil Collins encore réunis. Ces gars ont inventé pas mal de choses, tout en composant une musique accessible. C'est beau, c'est intense, c'est souvent génial.

 

Mais leurs arrangements, leurs sons avaient pris un petit coup de vieux... On n'avait pas à l'époque tous les moyens actuels, ma bonne dame!

 

Et là, au détour d'un commentaire presque invisible dans les Inrocks au sujet des 100 meilleurs albums 2012, je lis "mention personnelle pour Steve Hackett qui a revisité avec brio le Genesis des années 70".

 

Pas entendu parler jusque-là...

 

Je clique rapidement sur Spotify, aperçoit effectivement le double album et ... la magie opère immédiatement! Steve Hackett était le guitariste du groupe, mais aussi l'un des compositeurs, avec une belle influence sur le style et le son du Genesis des années 70.

 

Comment faire du neuf avec du vieux? Soit on chamboule tout (ce qu'il avait fait avec Genesis Revisited 1) avec toujours une curieuse sensation de "moins bien" par rapport à l'original, soit on agit avec finesse.

 

C'est cette deuxième option qui a été choisie, pour mon plus grand bonheur.

 

Avec comme bénéfices par rapport à l'original, un son plus clair, plus profond. Plus jeune.

Steve Hackett modifie quelques intros, quelques solos (ahhh celui sur The return of Giant Hogweed quel pied!), avec plus de guitares. Mais c'est du Genesis, du vrai! En mieux! Le boulot a été fait avec un tel respect des morceaux, avec une telle finesse que c'est la première fois que je trouve que la copie est nettement meilleure que l'original!

 

Et il y a quelques magnifiques surprises (notamment une fabuleuse chanson de Steve Hackett hors Genesis que je vous laisse chercher!).

 

Pour les voix, pas de retours miracles de Peter Gabriel ou Phil Collins, mais par contre il s'est entouré de nombreux invités prestigieux. Pour plus de détails je vous laisse lire le blog Clair&Obscur, je ne ferais pas mieux.

 

En tout cas le Père Noël a pris la forme de Steve Hackett pour moi cette année!

 

Je pense que tous les "vieux" fans de Genesis auront un énorme plaisir à écouter ce double album et ressortiront avec une énormissime banane.

 

Et les jeunes pourront (re)découvrir l'un des plus grands groupes de rock progressif des années 70, avec un son nettoyé des imperfections techniques de l'époque. En espérant qu'ils ressortiront de l'écoute de ce double album avec la même ... banane!

 

 

Joyeux Noël en retard!


 

 

 


Commenter cet article

lesage 29/12/2012 10:42


@stefal: je viens de mettre sur papier les conséquences d'un tel tournoi pour y voir plus clair... Je ferai un article !

lesage 28/12/2012 23:26


@stefal: merci j'avais pas encore vu... Intéressant mais il faut étudier les implications que cela va engendrer. Pouvoir mélanger au maximum les niveaux des joueurs me semblent en effet capital
pour la survie du poker de tournoi...

stefal 28/12/2012 19:49


Je vais aller faire un tour sur ce site.


Pour revenir au poker, voici un article qui devrait inspirer l'amateur de nouvelles structures que tu es:
http://fr.pokernews.com/news/2012/12/tournois-live-roberto-romanello-multi-prize-pool-poker-13131.htm