Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWbA7yMVjer5RA4s1h9YNbw5eRMlGb2LUZEmM_9J_-vivFFKYpxAEn voilà un titre qui fait peur... Si j'ai plus de 10 visiteurs sur ce sujet, c'est un exploit!


Allez: ce sera pas si compliqué que ça, et en plus vous pourrez me battre facilement en Rush poker, car je vais dévoiler mes derniers trucs. Que demander de mieux? De pouvoir jouer en .com? C'est pas mon problème... Et c'est pour ça que je vous dévoile mes schémas de mises et mes ranges, parce que la majorité de mes lecteurs ne peuvent plus jouer contre moi!

 

Pas folle la guêpe...

 

La plus grande différence du Rush Poker, par rapport au poker standard, est dans la notion de "l'inexploitabilité" de votre jeu pré-flop et post-flop. Je vous recommande de (re)lire ce très bon résumé d'Artplay: mettez de l'opacité dans votre jeu.

 

Pour les flemmards, on peut en retenir très succinctement:

 

"Si on joue toujours les mêmes mains (même range de mains) de la même manière, on va être totalement lisible et donc exploitable, et c'est mal."

 

Si en cash game c'est un élément plus important qu'en tournoi (où la dynamique change en fonction de la montée des blindes et de la force de son tapis), il n'en reste pas moins vrai qu'il est recommandé généralement de ne pas être trop prévisible. Même si à mes limites, il n'est pas évident que tous mes adversaires soient très observateurs de ce que je fais... (mais pour progresser il vaut mieux faire comme si...).

 

Dans l'exemple le plus extrême, si vous partez all in à chaque fois que vous avez les as, et que vous foldez tout le reste, vous pourriez jouer les cartes retournées ce serait pareil... Pas certain que ce soit très rentable. Et on va vous exploiter au maximum, en volant vos blindes systématiquement, et en se couchant si vous bougez un orteil. Vous êtes à 100% lisibles, et il n'y a aucune opacité dans votre jeu. Pas très efficace...

 

Ou encore, un peu plus finement (mais à peine), si vous bettez par exemple 6BB avec {AA, KK, QQ}, 4BB avec {AKs, AKo}, 2BB avec {TT,JJ}, et all in avec 88 (ma main fétiche!), un adversaire un minimum observateur devrait pouvoir exploiter les précieuses informations que vous délivrez aussi précisément sur la force de vos mains.

 

Il est vrai, que dans de nombreux tournois online à petits buy-in, peu de joueurs prennent le temps d'observer quoi que ce soit, mais il suffit d'un seul adversaire un peu plus concentré que les autres, pour que votre exploitabilité soit exploitée!

 

En Rush poker, au contraire, personne ne peut facilement déceler que vous faites chaque fois le même raise avec les mêmes mains, puisque vous changez de table et d'adversaires chaque fois.


D'ailleurs dès le début de l'arrivée du Rush poker, certains se sont amusés en partant all in à chaque main:

 

 

 

Ce qui est très facilement décelable et exploitable habituellement, est un casse-tête en Rush poker. Il faut se rappeler tout de même que la prise de note permet de déceler facilement ce genre de gugus, car on recroise sans arrêt les mêmes joueurs au fil des sessions de cash game ou mieux encore en tournoi...

Mais, et c'est ce qu'il faut retenir, il est tout à fait correct et possible en Rush poker, de miser chaque fois le même montant pour le même range de main. Seuls ceux qui prennent des notes et n'utilisent pas systématiquement le bouton "quick-fold" sauront vous exploiter. Mais cela ne concerne probablement qu'une infime proportion des joueurs aux petites limites.

A vous d'être dans le camp des preneurs de notes bien sûr...

Maintenant, comment exploiter au mieux le fait d'être inexploitable?

Pour les tournois, et plus précisément pour les débuts de tournois quand la profondeur est de plus de 50BB, j'ai effectivement adapté le montant de mes mises en fonction de la position et de la force de ma main.
Alors que je me force, sur les tournois standards, à miser toujours le même montant pré-flop, j'ai adapté le montant de mes mises en fonction de la force de mes mains.

Cela est surtout valable avec de la profondeur de tapis (+50BB), donc plutôt dans les premiers niveaux de blindes. Mais cela me permet de monter souvent de gros tapis, sans prendre trop de risque, en exploitant le peu d'infos qu'ont sur moi mes adversaires.

Avec mes grosses mains {AA, KK, QQ, AK}, j'aime raiser la plupart du temps très fortement pré-flop (5 BB ou plus). Pour protection (éviter de se retrouver à plus de deux dans le coup), et pour valorisation. Cela me permet de me retrouver souvent face à des mains que je domine (le nombre de fois où l'on me paie avec des range comme  {AT+, 22+} est considérable). Par contre j'évite les gros accidents (avec par exemple la BB qui rentre pour la cote avec une main illisible). En tournoi Rush + rebuy, je pars très souvent all in pré-flop avec mes monstres pendant la période de rebuys, c'est très rentable. 

Avec des mains faibles, si j'ai décidé de ne pas folder (ce qui est rare), un simple limp permet au moins de connaître le nombre de joueurs ayant quitté la table, à moindre frais... Et oui, l'utilisation massive du bouton Quick-fold fait que la plupart des adversaires à votre table ne sont déjà plus là... Ils ont déjà quick-folder et jouent sur une autre table! C'est évident, mais il faut tout de même bien s'habituer à cette caractéristique du Rush Poker...

C'est pourquoi un limp en UTG par exemple dans un pot non ouvert, n'est pas si nul que ça en Rush Poker. Et oui il faut changer ses habitudes...

Avec des mains moyennes comme  {AJ, AQ, 66 à JJ, JT à KQ}, j'ai développé un raise pour info qui va faire retourner Sir Cuts dans sa tombe.... (bon  il est pas mort, pour ceux qui s'attachent à ce genre de détails).

Suite au prochain numéro!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RushBot 11/12/2010 21:13



Super article, je l'ajoute en lien sur mon blog!



Kof 25/11/2010 09:18



C'est malin de laisser sur notre faim comme ça, vite la suite.



LeSage88 22/11/2010 18:01



ah oui c'est clair et c'est bien ce que je dis... Mais on est tellement habitué à ça, que ce n'est pas si facile que ça de changer ses habitudes.


C'est une des nombreuses adaptations à faire en Rush. J'ai toutes les peines du monde par exemple à relancer fortement mes grosses paires pré-flop, plutôt que de le faire $ 2,5BB comme sur mes
autres MTT "normaux", pourtant en début de tournoi, c'est ce qui est le plus efficace en Rush Poker...



Rincevent 22/11/2010 13:37



et un lecteur.


Ca me parait tellement fishy d'adapter ta relance à la force de ta main, que j'en oublie que je ne joue pas du rush poker.


A fortement déconseiller dans tout autre type de jeu.