Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

Dans la série "je ne veux et ne peux pas être un nolife", petits tests de nouveaux formats online pour mieux gérer le poker dans ma vie familiale et professionnelle.

Donc, petite http://www.festimariage.com/fichs/52019_3.jpgsemaine d'essais sur un autre format que mes habituels MTT. Pour tenter de remonter mes deux bankrolls qui ne sont pas en grande forme (rappelez-vous que je ne veux pas remettre un centime dans ce jeu...). Et pour me coucher pas trop tard (mon travail "normal" me prenant de plus en plus de temps).

En sachant que je n'arrive pas à me motiver en cash game (malgré de bons résultats en général), et que j'ai tout autant de peine à me motiver sur les SnG une table (STT), restait les SNG 90 ou 180 joueurs (je mets volontairement les 45 joueurs de côté provisoirement peut-être).

Vous vous rappelez sans doute ma période SnG 90 deep à $8.8 et son challenge du Club Poker. Mais le problème actuel est que ces SnG se remplissent trop lentement pour espérer en disputer plusieurs lors d'une trop courte soirée.

J'ai essayé les 180 joueurs standards. Seuls les $4.4 se remplissent très rapidement. Et il est donc possible de se spécialiser dans ce format, sans doute profitablement. Mais bon, la variance est tout de même très élevée, d'après mes premiers essais.

Non je cherchais un "truc" avec des résultats plus réguliers.

Le 180 joueurs $12 turbo est monstrueux. Cela va tellement vite, le niveau est lamentable, le plaisir manque. Et la variance est encore plus importante. Ma bankroll d'ailleurs est (provisoirement j'espère) un peu juste...

J'ai essayé des $2.2 180 joueurs turbos. Même problème: trop rapide, variance maximale, une horreur absolue.

En cherchant bien dans le lobby, j'ai trouvé chez PokerStars et chez FullTilt, deux SnG à petits buy-in, qui répondent mieux à mes besoins du moment.

Il s'agit du SnG 90 joueurs, $3.25 turbo de PS, et du SnG 90 joueurs, $3.3 turbo + KO de FT.

Vous allez me dire (à raison): quoi, des turbos ?

Oui, mais. Étudions un peu les différences de structures en comparaison avec les 180j turbos habituels.

Voici la structure PS normale d'un 12$ SnG180, turbo. C'est une boucherie immonde...

struc-min-12--turbo-180.JPG


Et celle d'un $3.25 SnG90, turbo.

struct-3.25--90-turbo.JPG



Cela saute aux yeux: il ne s'agit tout simplement pas du même poker pratiqué ! Après une heure de jeu (niveau 13), les blinds sont à 600/1'200 sur le $12, et à 175/350 sur le $3.25... Pour avoir encore au moins 10BB après ces 12 niveaux de 5 minutes, il faut avoir multiplié par 8 (!) son tapis dans le premier cas, et par 2,3 dans le deuxième cas.

Autrement dit il faut trois double up au lieu d'un seul, pour au moins pouvoir garder un peu de fold equity pré-flop en 60 minutes chrono. Si la variance pouvait se calculer aussi simplement (mais ce n'est pas le cas), on pourrait presque dire donc que celle-ci varie d'un coefficient de trois par la structure, et de deux par le champ de joueur.

La structure proposée par PokerStars sur les 90 joueurs turbos est donc plutôt de type "semi-turbo": un peu plus rapide qu'un 180 joueurs standard certes, mais qui est compensé par un plus faible champ de joueurs.

On peut aussi noter que ce format existe aussi aux buy-in de $6.50 et $12, mais qui se remplissent lentement (le $12 étant même impossible à jouer en journée).

De plus, un autre aspect favorise la jouabilité des 90 joueurs turbos sur PokerStars: il y a deux bulles !

Le prize pool est en effet distribué aux 12 premiers. Soit 3 de plus que sur FullTilt (où seule la table finale est récompensée).

Au premier abord, je trouvais dommage que PS ne concentre pas les prix pour la seule table finale. Après tout on sait que pour rentabiliser ce type de SnG, seules les premières places sont vraiment rentables.

Mais après en avoir joué quelques-uns, il est évident qu'il y a deux bulles à prendre en compte (et qui favorise donc les bons joueurs): celle de l'ITM (12ème place) et celle de la table finale. Qui permettent de profiter plus longtemps des joueurs les plus frileux, ceux qui se laissent manger leurs blinds ou qui ne tentent plus rien, car "paralysés" par l'espérance de gagner quelques dollars !!

Je n'y croyais pas, avant d'être en situation, mais l'effet bulle existe vraiment sur ces SnG turbos, malgré les maigres dollars à gagner dans les places payées de 8 à 12... Et il ne faut pas s'en priver pour ne plus être trop dépendants des cartes reçues aux moments les plus rentables du tournoi !

Bien sûr la stratégie à ce niveau de buy-in est assez simple. Inutile de faire des moves de hautes volées. La structure permet de patienter les 40 premières minutes, mais les occasions de doubler son tapis sont fréquentes. Puis dès la fin de la première heure, il est fréquent que je ne puisse plus faire autre chose que du poker "push or fold" pré-flop. Avec donc pas mal de bad beats à la clé. Mais, et c'est ce qui permet de jouer au poker et non à la bataille, avec toujours l'existence d'une vraie fold-equity.

Souvent en doublant au bon moment, il est possible de tyrraniser la table à l'approche de l'ITM, avec un peu de profondeur de tapis (n'excédant toutefois que rarement les 20-25 BB).


Premiers essais sur 18 tentatives sur PS (ce qui est peu je l'admets pour en tirer des conclusions, mais la tendance est j'espère déjà là):

6 ITM (33%)
5 tables finales (28%)
Pas de win (2/4/6/7/8/10)
Gains $117.33
Buy-in $58.50
Profit $ 58.83
ROI 100.56%


Prochain bilan à 50 tournois, puis à 100. Car (pour une fois ) je vais essayer de ne pas zapper sur un autre format avant d'en avoir le coeur net sur un volume plus important.

On va me dire: perte de temps, peu à gagner. C'est relatif, car il est possible de les multitabler (ce que je n'ai pas encore réellement fait, pour bien me concentrer sur les particularités du format, et pour bien sentir le rythme de ces SnG particuliers). En les multitablant (4 par heures partent en soirée), le gain horaire n'est peut-être pas si moche que ça (pour nous autres smicards du poker bien sûr...)

http://www.festimariage.com/fichs/52009_3.jpgMême si je reste toujours convaincu que les tournois re-buys, avec champs de joueurs raisonnables, sont certainement les plus rentables à long terme... En particulier les satellites du dimanche après-midi pour le Sunday Million. Mais encore faut-il disposer du temps nécessaire le soir, et/ou de zapper les journées dominicales familiales (ce qui pose bien sûr un léger problème quand on a femme et enfants...).

Heureusement que je ne suis pas célibataire d'ailleurs. Je deviendrais en très peu de temps un gros nolife de première catégorie !!!!

Le mariage m'a sauvé ? Oups...

A méditer...

(ci-contre: si le "help me" inscrit sur les chaussures est véridique, chapeau l'artiste !)

Edit: à l'instant encore une 2ème place (bad beat river sur la dernière main en plus). Confirmation pour l'instant: c'est jouable jusqu'au bout...

Commenter cet article

Rincevent 15/12/2009 09:08


Le poker étant une activité chronophage difficilement compatible avec la vie familiale et professionnelle, j'ai opté pour ma part pour du cash game.
Ton option est effectivement intéressante. A voir si un jour je bascule sur PS ou FT.


stefal 14/12/2009 22:42


Et alors, on me snobe! On ne dit plus bonjour! On a fait le même tournoi, tu sautes vers la 20ème place et moi, je fais ... 12ème.
;o)


LeSage88 14/12/2009 23:06


oups pas vu... dslé... Bravo pour ton itm...


eiffel 14/12/2009 18:35


Tout ça donne envie en tout cas ! ;-)

Merci de partager avec nous ces expériences sur les formats :-D


Carlit 14/12/2009 16:45


Je viens perso de terminer une période d'essais qui partait dans tous les sens et commençait à entamer ma bankroll, notamment les MTT qui ne sont pas conseillés après des journées de travail. Les
180j normaux sont aussi trop longs, les turbos sont comme décrits, de l'abattage. Les 90 et 45j je leur trouve bcp de variance et finalement, je remonte assez aisément la pente et sans stress avec
tout bêtement les 18 joueurs, qui avec un jeu tight et qqs moves attentifs sont assez simples à rentabiliser à 3$(turbos) et 5$(normaux) même si ce n'est pas là qu'on trouvera un peu de fantaisie.
Il me semble par ex bien plus facile de faire 3è/18 que de faire 5è/45 ou 8è/90 pour un gain à peu près identique. Même chose 1/18 est fort accessible si 2/3 bonnes mains tiennent + discipline
rigoureuse et gagne 36$, pour gagner cette somme il faut faire 3/45 ou 5/90 avec bcp + d'efforts. Ces s&g 45 ou 90 sont intéressants sur le plan technique pour travailler des points qui
serviront en MTT, mais pas question rapport, amha.


LeSage88 14/12/2009 17:37


Ouaip je suis sûr que tu as raison. Le problème c'est que j'aime bien les MTTs... Mais je pense depuis longtemps que les STT ou SnG 18j sont parfaits pour monter sans trop de variance sa bankroll.
A condition à mon avis de bien bosser sur les calculs ICM.