Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

Le mois de septembre était le septième mois de l'ancien calendrier romain (septem, sept, voilà pourquoi on écrit le chiffre 7 comme ça... C'était la minute culturelle de ce blog...).

Pour nous pôvres travailleurs, c'est plutôt le premier mois de la rentrée, début d'une nouvelle année de travail. Dans mon cas, c'est la période des expos, et des décisions à prendre pour l'orientation de mon petit business. Et donc un peu moins de temps à passer sur les tables virtuelles.

Pour le poker, c'est surtout le mois des minis-FTOP sur FullTilt. Cette room que je conseille fortement, notamment pour les inconditionnels de PokerStars. Parce que les structures sont belles, et les champs de joueurs intéressants, mais à tailles "humaines".

En tant que spécialiste (LOL) des tournois rebuys à faibles buy-in, c'est très intéressant. Suite au défi lancé par Descartes (voir ancien blog), qui m'a mis à disposition une bankroll de 400$, pour tenter la faire monter (doubler puis redoubler), j'ai mis un peu de temps à trouver les tournois qui me convenaient le mieux. Si j'en crois mes stats, les 2$+R (et 3$+R, hélas plus rares sur FT), à structure standard (c'est à dire très douce chez FT), sont rentables pour moi. Avec 5 tables finales (sur une trentaine de tournois disputés) accrochées sur des champs de joueurs de 300 à 400 joueurs au grand maximum.

Sur l'ensemble de ces tournois, j'en suis à un ROI très positif de... 184% en tenant compte bien sûr des rebuys.

Oui c'est clair, le prize pool ne fait pas rêver: environ 500 dollars pour la gagne. Et la structure des prix ne fait pas de cadeaux: en arrivant septième hier soir, je n'ai gagné que 68$ ! Mais comme je le disais l'autre jour, le plaisir de pouvoir arriver régulièrement en TF d'un vrai tournoi compense largement le "manque" de rêve de la grosse perf, celle qui boosterait d'un coup d'un seul sa bankroll, mais qui pour finir ne vient jamais...

Je parle évidemment au nom de tous les amateurs de MTT. "Amateur" dans tout son sens, c'est à dire pour ceux qui ne peuvent pas accumuler 10 MTT dans la même nuit, et qui ne peuvent donc pas compter sur  l'effet de masse de type "rouleur-compresseur" (un zeste de talent et de technique ça aide aussi...), pour espérer arriver de temps en temps gagner un gros MTT à plus de 5'000 joueurs chez PokerStars...

Donc amateurs de MTT rebuys online à faibles buy-in, jetez un coup d'oeil sur les tournoisà xx heures et 35 minutes. Il y a des turbos, des 2R+1A, et des normaux. Tous à 2$+R. Et toujours entre 300 et 400 joueurs. C'est sympa, sans stress, et ils permettent d'expérimenter à moindre coût le nouveau move du jour, en bénéficiant de structures très correctes (pas pour les turbos évidemment).

Pour en revenir au défi lancé par Descartes: ma bankroll n'est jamais montée au-dessus des... 500$. Elle est même descendue jusqu'à 200$. Pour se retrouver actuellement à... 406$ !

6$ de gains... Nice job Lesage ! Ou comment prouver qu'il est difficile de gagner de l'argent au poker online en jouant exclusivement des MTT...

Je ne vais pas prendre comme excuse la malchance, car je ne pense pas avoir un taux de bad beats anormalement haut. Je pense plutôt que j'ai mal choisi mes tournois au début, en participant à des MTT peut-être trop élevés. Même si c'était à la base le but de ce challenge: monter rapidement ma bankroll (doubler en deux mois !). Mais il est irréaliste de penser avoir la réussite qu'il faut très rapidement sur des 24$ sans mettre en danger une bankroll limitée.

Au moins ce défi aura permis de comprendre que l'on ne peut décidément pas se permettre une mauvaise gestion de bankroll sans problème...

Donc si mon généreux mécène passe par là: je vais faire quelques tournois des minis FTOPS, à la limite de cette bankroll-là. Mais avec de très belles structures qui avantagent mon style de jeu, je pense que cela vaut la peine d'y participer.

Et à la fin du mois de septembre, on fera les comptes, et on décidera de la suite de ce challenge. Ou pas !?

Sinon concernant mes nouveaux "réglages" plus risqués, et suite à la demande d'un de mes fidèles lecteurs: pas de vidéos pour l'instant... Je ne pense pas que je suis encore du niveau de pouvoir tout expliquer en comprenant à 100% moi-même ce que je fais ! C'est tout nouveau pour moi d'être aussi agressif...

Mais voici voili, ci-dessous, le genre de moves que je n'osais pas effectuer il y a peu. Bien sûr, mon adversaire s'est un peu enflammé, avec une main très faible en tête à tête. Par contre c'est le genre de coups en bataille de blindes, sur des pots qui en valent la peine bien sûr, où vous engrangez le bénéfice de nombreux petits vols en position qui agacent vos adversaires, tout au long d'un tournoi.

Autrement dit: en jouant trop TAG, on est trop dépendant des cartes et du timing (type gros monstre contre petit monstre) pour aller très loin dans un tournoi régulièrement. Et il est très difficile de se glisser en TF sans essayer de monter des jetons sur des coups certes risqués, mais EV+ sur le long terme pour gagner des tournois. Autant maîtriser le moment qui vous semble opportun pour partir all-in avec une main moyenne, plutôt que de devoir jouer sa peau avec la même main, un peu plus tard, mais quand il ne vous reste plus que 3 big blinds dans votre tapis !

Après il faut un peu de réussite...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article