Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

Quand on est amateur, le poker online peut aboutir à un manque de sommeil en cas de "deep run" (traduction pour Stefal: tournoi où la réussite nous mène a jouer dans les niveaux les plus élevés et donc de nombreuses heures... mais c'est plus court en anglais!).

Se coucher une fois par semaine à 3h.00 du mat et se lever à 7h.00, on encaisse facilement. Deux fois dans la semaine, c'est plus difficile. Trois fois: bonjour les dégâts!!

La semaine dernière, j'ai eu la chance d'avoir trois soirées de "deep run". C'est certes rassurant pour mon niveau de poker et ma bankroll. Clair. Mais c'est moins bon pour ma qualité de sommeil. Sûr.

Résultat: moi qui me faisais un objectif de tout écraser ce week-end, notamment sur les tournois du dimanche soir, et bien cela a fait long feu (oui cette dernière expression s'utilise sans négation, pour indiquer que cela est bref, mais je ne vais pas faire une leçon de français, donc allez voir sur google si ça vous intéresse, arrêtez de me couper non mais sans blague.)

L'alerte a été sur le 1/4 de million de PS. Je vois une paire de 9. Je relance. Petit flop avec une seule overcard, je cbet, je paie une mise à la river, et suis battu par une paire de 7. Quoi ? Pokerstars is rigged, me dis-je scandalisé... Je regarde le replayeret constate que j'avais en main, non pas une paire de 9, mais l'horrible Q9.

Ne me demandez pas comment on peut confondre une dame avec un neuf, j'ai toujours pas compris. Mais ce que j'ai compris par contre immédiatement, c'est que j'étais en manque de sommeil évident !

Donc: dés-inscription à la dernière seconde du gros 22$ de FT, et extinction du PC immédiatement!

Pour suivre tranquillo le dernier jour de L'USPGA en golf, avec Tiger Woods tentant de décrocher un historique 15ème Grand Chelem.

Et bien, moi qui suis un grand fan de golf, je me suis endormi dans le canapé au 16ème trou, après pourtant un eagle et un birdie des deux prétendants à la victoire. Et me suis réveillé à 2heures du mat, quand tout était fini! (avec la victoire surprenante de Yang, premier asiatique à remporter un majeur).

Bref: soirée complètement ratée à tout niveau! Mais le corps n'a pas suivi...

C'est bien le problème de nous autres pauvres amateurs. Alors que les pros se réveillent dans l'après-midi, après avoir joué les parties online les plus intéressantes en pleine nuit, nous, les travailleurs ayant un boulot "normal", devons enchaîner avec une journée de 8h00, en donnant le change (en forme? Voui, voui), même si vos paupières se font lourdes, lourdes, lourdes.......

Leçon de la semaine donc: en cas de "deep run", ne faire que des turbos ou SnG rapides le lendemain. Ou même ne pas jouer du tout. Ce qui serait la sagesse évidemment... Mais Lesage est-il sage ? Rien n'est moins sûr !

Cela dit: très content de ma semaine écoulée: mes deux bankrolls ont progressé, j'ai eu du plaisir, et pense avoir trouvé de bons réglages pour "deeper run" souvent.... Et donc manquer de plus en plus de sommeil... Mama mia, c'est un cercle vicieux le poker online...

Anecdotique: j'avais retrouvé "ma" septième étoile sur OPR, suite à d'assez bon résultats sur les 120 derniers jours, et je l'ai reperdue hier soir! Je ne sais toujours pas exactement comment sont calculés ces % qui déterminent ensuite le nombre d'étoiles, mais suis toujours stupéfait de voir les explications: un taux de 96% signifierait que l'on est dans les 4% meilleurs joueurs de MTT online de la planète... Flatteur, mais certainement faux bien sûr. Ou alors cela démontre une fois de plus la difficulté d'être gagnant online en MTT sur le net...

Cela fait peur.... Heureusement que je ne compte pas sur le poker pour payer mes factures !!!



La pensée de LeSage du jour:



"Dormir est plus sage que d'être éveillé. La preuve ? Si j'arrête de dormir, je meurs d'épuisement. Alors que si je reste au lit toute la journée, ma santé sera très bonne!
Sur ce, cette pensée du jour m'ayant assommée, je m'en vais faire une petite sieste. Réveillez-moi dans une dizaine d'heures..."

Commenter cet article