Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

Non je ne parle pas d'orgasme, bande de boutonneux libidineux! Mais de résultats au poker online évidemment! Ou plutôt que c'est entrain de venir. Nuance importante, car rien ne prouve que la perf attendue depuis pas mal de temps, (soit une table finale sur un gros MTT à plusieurs milliers de joueurs), sera dans mon escarcelle prochainement...

Mais j'accumule les gros tapis (ou les gros crashs, mais c'est normal) depuis les retouches effectuées à mon jeu, en montant considérablement mon agressivité en milieu de tournoi. C'est donc la bonne stratégie. Et si je dois me faire parfois violence pour aller au charbon en mettant mon tournoi en jeu dans des situations loin d'être "béton", je suis maintenant convaincu que c'est THE stratégie pour se laisser une vraie chance d'agresser la table vers la bulle ITM et tenter ensuite d'accrocher les meilleures places.

Hier soir encore, sur le $3.3+R de PS (20h15 pour ceux qui se réveilleraient d'un long coma), j'ai pu ressentir le frisson des tapis avec plusieurs centaine de milliers de jetons. Il faut dire que j'avais multiplié les 3'000 jetons de départ par 9, durant les 90 premières minutes de période de re-buys. Cela met en confiance!

Périodes de re-buy avec deux pauses dues à la nouvelle politique de PokerStars concernant les breaks synchronisés. Enfin! PS copie à 100% Full Tilt, en introduisant sur la plupart des MTT la pause à X heure et 55 minutes. Pour ne plus devoir mettre en péril sa vessie quand on multitable les tournois. Ou utiliser la bonne vieille méthode de la bouteille. Copier chez le plus gros concurrent ce qui est mieux, voilà qui est une preuve d'intelligence. En plus à la même heure. Je vais enfin être encouragé à ouvrir des tournois FT en même temps que chez PS! Ty, ty!

En attaquant la vraie période du tournoi avec presque 30'000 jetons, je pouvais voir venir et encaisser quelques bad beats. Et tout a bien fonctionné puisque mon tapis a grossi jusqu'à environ 200k de jetons, après quelques heures de jeu (et oui il est long ce tournoi...). Hélas, un badbeat (AK < A3), contre un autre très gros tapis me laisse quasi éliminé avec 2 ou 3 BB seulement.

Mais je me suis accroché, et ai eu la réussite qu'il fallait pour remonter à coups de tapis agressifs successifs. Jusqu'à 200k à nouveau!

A 50 survivants (sur plus de 7'000 au départ), j'ai commencé à y croire: peut-être était-ce mon tournoi.

Ben non. Encore raté, à la 45ème place pour un maigre 145$ de récompense pour tout de même plus de 7 heures de bataille... Dire qu'il suffit de deux heures de sat-rebuys-turbos pour gagner 215$... Mais il est autrement plus excitant de se battre pour un gros gain potentiellement "boosteur" de bankroll (la première place rapportait 10'000$).

Mais je sens qu'ça vient, qu'ça viendra.

Ou pas ?

P.S. En faisant défiler l'ensemble de mes places payées sur ce 3$+R, depuis mes débuts, sauf erreur cette 45ème place est mon meilleur résultat sur ce donkament. Punaise, il est pas si facile que ça (ou alors je suis vraiment un manche)! Autre remarque: il y a à peine une année (mais 1 an = éternité en poker online), ce tournoi enregistrait entre 3'500 et 3'800 amateurs. Maintenant c'est plus de 7'000 jusqu'à 10'000 (pour le dimanche). Wow, PokerStars gonfle tant et plus.

Mais quand la grenouille gonfle trop, elle explose, si on se réfère à la fable de Mr H20 (Lafontaine). Allez: je vais envoyer une pétition de tous les joueurs de mon quartier (moi et mon voisin en fait), pour demander d'organiser des tournois avec un maximum de 1'000 joueurs, à heure fixe. Cela devient nécessaire, mais cela n'est que notre avis de péquins suisses, et qui ne devrait pas avoir trop d'influence sur les stratégies marketing de PS... On peut jouer ailleurs? Sur une autre room? Mouaip, mais à part FT, c'est tellement moins bien...

Bon tchôw, je dois commencer le sat pour le 300 millions de $ garantis du dimanche et ses 500'000 fishs désormais fidèles au rendez-vous en cette année 2011................

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article