Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par LeSage88

Mardi dernier, je rentre du boulot à vélo. Comme d'habitude. J'avais fait un billet il y a quelques temps en comparant mon parcours à vélo à un tournoi de poker. Avec les coups de chance (feux verts, circulation fluide,...) et les bad beats (voitures, piétons, et... chiens).

Et mardi dernier, j'ai eu droit à un bad beat. Un gros. Un beau. Un vrai de vrai...

Pourtant je ne l'ai pas vu venir... ce cabot !


Un petit chien. Minuscule. Comme ceux qu'on rêve tous d'écraser un jour, tellement c'est inutile. Le petit toutou à sa mémé type. Le poil incertain. L'allure misérable. Ridicule tellement il est riquiqui. Bref l'inverse du molosse que j'éviterais, en n'hésitant pas à faire demi-tour, sans son propriétaire à proximité...


Inutile de dire que je remarque à peine cette boule informe.


Mais... cette erreur de la nature, ce brouillon déjà mis à la poubelle virtuelle du PC de notre Créateur, mais (et c'est là l'erreur !) pas encore vidée de toutes ses horreurs à peine ébauchées, bref cette... chose..., au moment même de notre croisement, décide de changer de direction brutalement.

Du type "tiens je vais me jeter sous les roue de ce cycliste pour un p'tit suicide de bon aloi et dans les règles de l'art.."


Et moi, pauvre de moi, comme un imbécile, au lieu d'écraser joyeusement ce sale cabot, et de pouvoir en rire avec mes enfants et ma femme pendant notre repas du soir, d'un réflexe stupide, j'écrase les freins comme un damné !


Et dérape. Et glisse. Et tombe. Et me fais mal. Maman, bobo !


Je me relève. Aperçois le petit toutou seul. Sans aucune mémé alentours.

Je l'engeule. Il me regarde narquois. Si, si, narquois ! Saleté de cabot. Et il s'en va, en reniflant le prochain arbre, à la recherche d'odeurs pestilentielles laissées par un de ses confrères...


Je le laisse à ses occupations de clébards, et commence ma check-liste "après une chute à vélo":

- Tête: test, test...  ok !
- Bras: test, test... ok, mais petites éraflures à l'épaule.
- Jambes: test, test... ok !
- Bassin: test, test... ok !
- Main gauche: test, test... ok !
- Main droite: test, test.... hum... Houston we have a problem !


Mon pouce droit est déjà enflé. Aïe. Cassé ? C'est pas trop douloureux.

Je repars pour les derniers mètres tant bien que mal. Avec un peu de chance, c'est juste une petite entorse du pouce. Mais je n'aurai pas cette chance...


Joli bad beat, digne des nuts au flop vaincus par une flush de l'espace (vous savez, celle qui arrive turn-river...).

Bilan médical: ligaments du pouce déchirés, opération dans quelques jours, puis plâtre pendant 6 semaines... Adieu les parties de golf et la mer cet été !


Un seul point positif: aucun problème pour cliquer avec ma souris. Et vous devinez pourquoi c'est si important pour moi !


P.S Cherche toutou, moche, minuscule, le poil hirsute. Pour nouveau plat "la vengeance de Lesage" (qui se mange froid): steak haché de caniche aux fines herbes. J'en salive déjà...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

challenge100K 22/04/2011 14:01



LOL, t'as pas peur qu'un SPAiste qui n'a rien à foutre te fasse un procès ?



lesage 22/04/2011 11:01



Juste un rappel hein: ce billet date de juillet 2009!


Mon pouce va beaucoup mieux... Mieux même: il m'indique avec une précision suisse la météo du lendemain!



celtictouch 22/04/2011 10:57



Je sens que tes malheurs vont faire le bonheur de toute la blogosphère.


Très bien narré, j'ai beaucoup ri.


Saleté de klebart !



D8 22/04/2011 09:38



Contrairement aux blogueurs belges qui doivent être habitués à voir détérer des vieilles choses, moi je me contente de faire des plongées historiques!


d'ailleurs ton idée me donne une petite idée....



lesage 21/04/2011 20:30



Lol, tu déterres de vieux billets? Tu n'as donc rien d'autre à faire?



D8 21/04/2011 13:44



moi je vais contacter la spa oui...